Ça s'est passé

Ça s'est passé

 ÉDUCATION 

LE COLLÈGE MARCEL-MARIOTTE
EN CHANTIER

Le plan pluriannuel de réhabilitation des collèges se poursuit. Engagé par le Département en 2015 et doté d’une enveloppe de 161 millions d’euros, ce programme porte sur la rénovation de 46 établissements isérois, comme le collège Marcel-Mariotte, à Saint-Siméon-de-Bressieux.

En chantier depuis cet été, l’établissement, qui a reçu la visite du président du Département, Jean-Pierre Barbier, et de Claire Debost, conseillère départementale, le 5 septembre dernier, fait actuellement l’objet d’importants travaux d’extension et de restructuration : démolition et reconstruction de bâtiments, création de nouveaux espaces de vie scolaire, mise en accessibilité, remplacement des réseaux informatiques…

Cette première tranche sera complétée par de nombreux aménagements visant à réduire l’impact environnemental du collège, dans le cadre de la Stratégie air climat du Département, et à réaliser d’importantes économies d’énergie : isolation renforcée, remplacement des huisseries et de la toiture, travaux d’étanchéité…

L’investissement porte sur 8 millions d’euros au total pour une livraison effective courant 2022.

 

 SANTÉ 

LE DÉPARTEMENT
MAINTIENT L'OFFRE DE SOINS EN ISÈRE

Une aide financière contre une installation dans un secteur qui manque de généralistes. C’est le défi qu’a lancé le Département en votant un plan de 6 millions d’euros, qui prévoit une bourse de 56 000 euros et une aide à l’installation pour les internes et les généralistes qui s’engagent à exercer dans une commune où les besoins sont importants.

Pour tirer un premier bilan de ce dispositif, le Département a organisé une conférence à Voiron, le 30 septembre dernier, en présence de Jean-Pierre Barbier, président du Département, et des instances médicales, dont Patrice Morand, doyen de la faculté de médecine de Grenoble, Monique Sorrentino, directrice générale du CHU de Grenoble, et Jean-Yves Grall, directeur de l’ARS.

“À ce jour, 42 internes ont souscrit à la bourse et 25 généralistes ont bénéficié d’une aide à l’installation. Nous avons aussi financé la création de 12 maisons de santé pluridisciplinaires pour permettre aux médecins de travailler en réseau. De nouvelles pistes seront engagées, via notre cellule Isère médecin, pour maintenir une offre de soins équitable sur l’ensemble du territoire isérois”, a annoncé Jean-Pierre Barbier.
 

medecins.isere.fr

 

 COMMUNES 

62e CONGRÈS
DES MAIRES

“Les maires sont les premiers garants de notre devise républicaine, ʻLiberté, Égalité, Fraternitéʾ. Or, près de la moitié d’entre eux ont décidé de renoncer à un prochain mandat. D’où la nécessité de susciter des vocations et de leur rappeler notre soutien”, a souligné Jean-Pierre Barbier lors du 62e congrès des maires de l’Isère, organisé le 12 octobre dernier à l’Alpe-d’Huez.

À cette occasion, le président du Département a insisté sur sa volonté de donner plus de lisibilité, et donc davantage d’efficacité, aux différents dispositifs d’aide accordés par le Département aux communes et aux intercommunalités, notamment dans le déploiement du numérique, l’amélioration du service public et la protection de l’environnement.

 

 TOURISME 

ISÈRE TOURISME
DEVIENT ISÈRE ATTRACTIVITÉ

Après Isère tourisme, place à Isère Attractivité. Le 25 octobre dernier, le président du Département, Jean-Pierre Barbier, et Chantal Carlioz, vice-présidente chargée du tourisme, ont annoncé la création au 1er janvier 2020 d’une agence destinée à promouvoir l’Isère sous toutes ses facettes : touristique, gastronomique, sportive, culturelle, géographique et innovante.

Ses missions : fédérer les habitants, chercheurs, chefs d’entreprises et autres étudiants autour de projets valorisant l’intelligence collective et les partenariats public/privé ; faire rayonner l’Isère par ses paysages, ses savoir-faire et ses talents ; coordonner les acteurs déployant les marques ALPEIS(H)ERE et IS(H)ERE.

Des rencontres régulières seront organisées entre les élus et techniciens en charge du tourisme, de la culture, du sport, de l’innovation et du pôle agroalimentaire, afin de mettre en synergie l’ensemble des démarches.

 

Publié le : 
11 novembre 2019