LES BONS FRUITS

DU VAL QUI RIT

Terroir

À Saint-Prim, dans le Pays roussillonnais, Jérôme Jury récolte chaque année 2 000 tonnes de fruits. Spécialisé dans l’abricot, il est le premier arboriculteur isérois à avoir obtenu l’agrément Is(h)ere pour l’ensemble de sa production.

Par  Annick Berlioz
Crédit photo : Annick Berlioz

  • Dans ses vergers du « Val qui rit », à Saint-Prim, Jérôme Jury produit chaque année 1 000  tonnes d’abricots.

Dans ses vergers du « Val qui rit », à Saint-Prim, Jérôme Jury produit chaque année 1 000  tonnes d’abricots.
 

“Mon objectif est de fournir au consommateur des fruits de qualité. Pour cela, je sélectionne des variétés très gustatives. Et pour la cueillette, j’interviens au stade optimal de maturité”, explique Jérôme Jury, 53 ans, arboriculteur à Saint-Prim.

Tout commence en 1988 lorsqu’il reprend l’affaire familiale qui compte alors 11 hectares. Il n’a que 18 ans, mais déjà beaucoup d’ambition. Son objectif : répondre aux exigences du marché et s’étendre commercialement auprès des distributeurs et des détaillants.

Dès lors, il développe son exploitation et replante chaque année de 1 à 2 hectares supplémentaires de nouvelles variétés. En 2016, il investit dans une station de conditionnement et double la superficie de ses bâtiments.

Aujourd’hui, les vergers du Val qui rit, nom du lieu-dit sur lequel est implantée son exploitation, s’étendent sur 65 hectares, dont 41 hectares d’abricots, 12 hectares de pommes, 7 hectares de fraises et 2 hectares de cerises.

Les abricots constituent le cœur de sa production, avec 27 variétés différentes et une capacité évaluée à 1 000 tonnes par an. La récolte s’étend de juin à début septembre. Cette culture étant sensible aux aléas climatiques (gelées de printemps, orages et grêle qui s’abattent tous les trois ans en moyenne dans la région), Jérôme a mis en place de nombreux moyens de protection : éoliennes pour lutter contre le gel de printemps, chaufferettes au pied des arbres, tour antigel, filets paragrêle… Il adopte aussi une démarche respectueuse de l’environnement.

L’exploitation est aujourd’hui inscrite en haute valeur environnementale (HVE) et répond à trois critères : le respect de la biodiversité, la gestion en apport en eau et l’état sanitaire des végétaux.

 

> LES FRUITS D'EXCELLENCE DU PAYS ROUSSILLONNAIS
 

De par leur couleur, leur saveur et leur aspect, les abricots du Val qui rit ont obtenu en juin 2016 le Label rouge attribué par l’organisme de défense et de gestion qui rassemble les opérateurs de la filière. À ce jour, seuls six producteurs en France bénéficient de cette certification !

En juin 2018, Jérôme a également reçu l’agrément Is(h)ere, un gage de qualité qui atteste de la particularité de ses fruits et de leur origine 100 % iséroise.

Situé à l’extrémité nord-ouest de l’Isère, à la frontière des départements du Rhône, de la Loire, de l’Ardèche et de la Drôme, le Pays roussillonnais ouvre les portes de la vallée du Rhône. Ce terroir et la douceur de son microclimat sont propices à une production fruitière de très haut niveau.

Pour Jérôme Jury, la marque Is(h)ere est une formidable opportunité pour promouvoir ses produits et son territoire.

 

Contact : Les Fruits du Val qui rit, 434, route de Glay, à Saint-Prim - 04 74 56 53 38

ZOOM

 

 >   LES POMMES DE SEPTEMBRE
 

Outre les abricots, Jérôme Jury produit de savoureuses pommes et plus particulièrement des Gala, une variété très appréciée en France pour son goût sucré et sa texture croquante. Sa culture est aussi très bien adaptée au climat de l’Isère rhodanienne.

Chaque année en septembre, il en récolte autour de 600 tonnes, qu’il écoule dans les supermarchés, les centrales d’achat et les magasins de producteurs.

REPÈRES

 

 >   LA MARQUE IS(H)ERE
 

ELLE GARANTIT DES PRODUITS :

  • issus d’une ferme iséroise ou élaborés à partir de produits agricoles du terroir.
  • qui assurent une juste rémunération au producteur.
  • qui respectent les bonnes pratiques d’élevage et le bien-être animal ainsi que la maîtrise des produits et traitements des cultures.
Publié le : 
08 août 2019