Un parfum d’Égypte chez les frères Champollion

Publié le
Modifié le
Salle du déchiffrement
  • Culture
  • Expositions
Chapô

Sans le déchiffrement des hiéroglyphes par Jean-François Champollion en 1822, les secrets des temples et des pyramides d’Egypte n’auraient pas pu être percés ! Le musée Champollion de Vif nous replonge au XIXe siècle, aux fondements de l’Egyptologie;

Comment vivait-on dans la bourgeoisie du XIXe siècle, à Grenoble et alentours ? Pour se mettre dans l’ambiance, rien de tel qu’une visite dans la maison que les Champollion surnommaient Les ombrages à Vif, sur la route de la Provence.

Superbement restaurée et transformée en musée par le Département de l’Isère – qui a racheté le domaine en 2001 aux descendants de Jacques-Joseph Champollion, frère aîné de Jean-François -, cette élégante bâtisse des XVIe-XVIIIe siècles, protégée au titre des Monuments historiques, est typiquement dauphinoise avec son vaste parc arboré et ses anciennes dépendances agricoles.

La propriété a gardé son authenticité et l’empreinte des deux frères : le parc qu’ils appréciaient tant, la maison de maître et ses décors intérieurs, le mobilier, les objets d’art et leur bibliothèque personnelle, soigneusement conservés par la famille et transmis à la postérité avec leur correspondance au Département de l’Isère.

Devant le bureau d’acajou de Jean-François, on s’imagine les longues heures passées à étudier les hiéroglyphes. Le 18 septembre 1822, il avait 31 ans quand il déboula chez son frère à Paris en criant : « Je tiens mon affaire ! » … avant de s’effondrer d’épuisement.

Il avait enfin la confirmation que sa méthode de déchiffrement fonctionnait grâce à la pierre de Rosette - cette stèle retrouvée en 1799 par un officier de l’armée française d’Orient et conservée au British Museum de Londres.

Grâce à lui, une nouvelle science venait de naître, l’égyptologie, qui ouvrait enfin la possibilité de comprendre cette civilisation millénaire.

Encart

Ouvert tous les jours sauf le lundi, entrée libre (réservation recommandée sur musees.isere.fr)

04 57 58 88 50 - musee-champollion@isere.fr

Corps suite

Repères

Image
Estampage pierre Rosette

 

Tout un programme autour du bicentenaire du déchiffrement

Le Musée Champollion célèbrera toute l’année la découverte de Jean-François Champollion grâce à son exposition permanente (notamment la salle du déchiffrement), ainsi qu’avec une riche programmation et deux expositions temporaires (Restituer l’Égypte antique jusqu’au 18 septembre et Musée Champollion en Isère, un chantier déchiffré à partir de l’automne 2022).

Des expositions sont aussi prévues à l’automne aux Archives départementales de l’Isère et au Musée dauphinois à Grenoble.

 

© Departement Isere - Musee Champollion

1
minutes de votre temps
A- A+
Publié le
Modifié le