La Chartreuse en mode doux

Publié le
Modifié le
Cyclistes, joggeurs, cavaliers… réjouissez-vous ! La Via Chartreuse est totalement achevée. Elle relie Saint-Joseph-de-Rivière à Entre-Deux-Guiers pour un périple de 12 kilomètres dans une nature accueillante et préservée.

R.Juillet

  • Société
  • Environnement
Chapô

Cyclistes, joggeurs, cavaliers… réjouissez-vous ! La Via Chartreuse est totalement achevée. Elle relie Saint-Joseph-de-Rivière à Entre-Deux-Guiers pour un périple de 12 kilomètres dans une nature accueillante et préservée.

L’ouverture cet été de la Via Chartreuse, entre Saint-Joseph-de-Rivière et Saint-Laurent-du-Pont, a connu un vif succès.

 

Il y avait la ViaVercors, cet itinéraire d’une cinquantaine de kilomètres dédié aux modes doux, cyclistes, piétons, cavaliers… qui chemine à travers les villages du Vercors. Il faudra désormais compter aussi avec la Via Chartreuse, sa sœur jumelle, dont l’ouverture s’est déroulée en juillet dernier et les ultimes travaux se sont achevés tout récemment.

Cette voie verte de 12 kilomètres, véritable colonne vertébrale du réseau cyclable en Chartreuse, relie la commune de Saint-Joseph-de-Rivière à celle d’Entre-Deux-Guiers, avant de rejoindre la Voie royale, en Savoie, via les Échelles, la base de loisirs Rivièr’Alp et le site historique des grottes de Saint-Christophe.

Un itinéraire réservé aux cyclistes, promeneurs, joggeurs, cavaliers qui pourront découvrir en chemin des sites naturels et patrimoniaux remarquables, comme l’espace naturel sensible des tourbières de l’Herretang ou le site voisin de l’ancienne tuilerie Jay. Et pour les gastronomes, une visite à la ferme de Plantimay, située à proximité, s’impose. Un large panel de produits locaux est à la vente. Idéal pour préparer son pique-nique !

“Cette nouvelle voie verte va contribuer à renforcer l’attractivité de notre territoire, en offrant un tourisme quatre saisons. Elle constitue également un maillon essentiel pour les mobilités douces entre l’Isère et la Savoie et une alternative aux déplacements en voiture sur une faible distance”, se réjouit Céline Dolgopyatoff Burlet, vice-présidente du Département chargée de l'environnement et de la biodiversité et conseillère départementale du canton de Chartreuse-Guiers.

 

 

Un projet écoresponsable

Le projet a été conçu pour limiter au maximum son empreinte écologique et son emprise sur les terres agricoles. Il emprunte presque exclusivement les berges et chemins existants.

“L’un des objectifs a été de donner à l’aménagement un caractère naturel, avec la réalisation d’un revêtement compact constitué de matériaux naturels et locaux, des graves extraits des alluvions du Guiers et travaillés sur place”, complète Bernard Perazio, vice-président en charge de la voirie.

Côté animation, les richesses du massif de Chartreuse ont été mises en avant à travers cinq panneaux thématiques jalonnant le parcours : l’agriculture en Chartreuse, les tuileries, l’espace naturel sensible des tourbières de l’Herretang, le massif des préalpes et la plaine du Guiers.

Enfin, l’aménagement intègre deux parkings aux extrémités de l’itinéraire, à Saint-Joseph-de-Rivière et à Entre-Deux-Guiers ainsi qu’une passerelle pour franchir le canal de l’Herretang, véritable fil conducteur de cette Via Chartreuse.

Le coût de l’opération s’élève au total à 2,2 millions d’euros, pris en charge en totalité par le Département.

 

© F.Pattou

Encart

Repères

Concertation et usage mixte

Porté et financé par le Département de l’Isère, la Via Chartreuse est l’aboutissement de longues années de réflexion et de plusieurs mois d’études.

Elle a fait l’objet d’une concertation active entre différents acteurs locaux pour garantir un usage mixte et, notamment, le passage des engins agricoles.

Autour de la table : les communes de Saint-Joseph-de-Rivière, Saint-Laurent-du-Pont et Entre-Deux-Guiers, la communauté de communes Cœur de Chartreuse, le parc naturel régional de Chartreuse, le Syndicat interdépartemental d’aménagement du Guiers et de ses affluents, les exploitants agricoles et plusieurs associations locales.

2
minutes de votre temps
A- A+
Publié le
Modifié le