Échirolles au chevet de son patrimoine

Publié le
Modifié le
Graphe

F.Pattou

  • Associations
  • Société
Chapô

Des tours, des immeubles, des centres commerciaux… Échirolles, 37 000 âmes, troisième ville du Département par son nombre d’habitants, recèle aussi un patrimoine méconnu.

 

“Nous possédons plusieurs pépites historiques, comme les vestiges d’une chapelle templière du XIIIe siècle construite avec les galets du Drac, mais aussi trois manoirs édifiés au XVIIe siècle par la noblesse de Grenoble, une petite chapelle qui, selon la légende, abriterait les ossements de saint Jacques et la stèle d’un temple romain dédié à la dévotion de Mercure”, confie Marc Mingat-Lerme, président du Groupe de recherche archéologie-patrimoine-histoire d’Échirolles (Graphe), une association créée en 2019 par des passionnés de vieilles pierres pour sensibiliser les élus et les habitants aux enjeux patrimoniaux de la commune.

Réhabiliter une chapelle templière

Son premier combat : réhabiliter la chapelle des Templiers qui était menacée par un projet immobilier en cherchant des fonds publics et privés pour rénover l’édifice. L’obtention du label « Patrimoine en Isère », une subvention de 50 000 euros du Département et tout autant promis par le promoteur vont permettre de faire aboutir ce projet.

Autre souhait, éditer une revue annuelle, Traces d’histoire, pour mettre en valeur les richesses culturelles et naturelles de la commune avec au sommaire des articles, des témoignages et des anecdotes insolites. Sortie du premier numéro en mars, en vente auprès et au profit de l’association.

Encart

Contacts : 12, impasse Moquet-Templier, à Échirolles - 06 61 54 32 01

graphechirolles@gmail.com

1
minute de votre temps
A- A+
Publié le
Modifié le