Ils réparent des machines à écrire en braille

Annick Berlioz
Publié le
Modifié le
Marc Angelier et Marie Oddoux

A.Berlioz

  • Associations
Chapô

Marie Oddoux et Marc Angelier sont les seuls en Europe à réparer les machines en braille Perkins.

Ils rendent service aux personnes non voyantes. En 2016, Marc Angelier, enseignant spécialisé en braille, et Marie Oddoux, ergothérapeute basse vision, ont créé Voir, une association d’une vingtaine de bénévoles, dont le principal objectif est de former des enseignants et des rééducateurs aux techniques de compensation destinées à simplifier la vie des enfants déficients visuels.

Aujourd’hui, ils sont les seuls en Europe et parmi les huit au monde certifiés niveau 4 pour réparer les machines en braille Perkins.“Inventée en 1951, cette machine est toujours fabriquée à Boston, aux États-Unis. À la différence d’une machine à écrire classique, elle imprime des bosses sur du papier cartonné. Elle ne comporte pas moins de 1 000 pièces, qui doivent chacune être à sa place. Nous travaillons avec des outils faits sur mesure. C’est de l’horlogerie !”, expliquent Marie et Marc qui sont partis à plusieurs reprises se perfectionner à l’école Perkins outre-Atlantique.

Parmi les seuls au monde à maîtriser les techniques de réparation

Cette machine est encore très utilisée par les enfants avant de passer à l’ordinateur, mais aussi pour la réalisation d’étiquettes, comme les cartels de musée, et l’adaptation de jeux, telles les cartes à jouer. En quatre ans, 400 machines provenant de France, de Suisse et de Pologne sont déjà passées entre leurs mains.

L’argent récolté leur permet de former des réparateurs en Afrique – principalement des enseignants – au Cameroun, en Afrique du Sud, en Guinée, en Côte d’Ivoire et à Madagascar, où les problèmes de cécité sont encore très importants. Parallèlement à leur activité associative, ils ont écrit quatre livres en braille pour les enfants, illustrés avec des dessins en relief.

Encart

Contact : 06 74 34 99 65

1
minutes de votre temps
A- A+
Annick Berlioz
Publié le
Modifié le