Emmaüs : 70 ans d'entraide et de solidarité

Annick Berlioz
Publié le
Modifié le
emmaus-iseremag©A.Berlioz
  • Associations
  • Société
Chapô

En novembre 1949, l’abbé Pierre rencontre Georges, un homme désespéré à qui il dit : “Je ne peux rien pour toi, mais viens m’aider à aider.”

En novembre 1949, l’abbé Pierre rencontre Georges, un homme désespéré à qui il dit : “Je ne peux rien pour toi, mais viens m’aider à aider.” C’est avec ce principe fondateur qu’Emmaüs a été créé il y a soixante-dix ans. Aujourd’hui, avec 120 communautés en France, le mouvement reste fidèle à ses valeurs d’entraide et de solidarité.

Implantée dans l’agglomération grenobloise depuis 1996 et répartie sur trois sites, à Sassenage, à La Mure et au Versoud, l’association accueille 64 compagnes et compagnons de 22 nationalités différentes et compte 25 bénévoles et sept salariés : une véritable ruche qui assure son indépendance financière en triant, réparant et revendant toutes sortes de meubles, vêtements et bibelots récupérés auprès de particuliers.


Un accueil inconditionnel sans limite de durée
“Notre vocation est d’offrir un abri et de (re)donner une dignité par le travail aux personnes en situation d’exclusion. L’accueil est inconditionnel et sans limite de durée. Chacun travaille à son rythme, en fonction de ses capacités”, rappelle Jean-Pierre Polidari, responsable d’Emmaüs Grenoble. En contrepartie, les compagnons sont nourris, blanchis, logés et perçoivent une allocation.

Ils sont également accompagnés dans leurs démarches administratives, de santé et ont accès à des formations. Loin de vivre en autarcie, l’association reverse aussi 10 % de son chiffre d’affaires pour promouvoir des actions de solidarité internationales et dépanne des centaines de ménages en vêtements et mobilier. Elle est aussi présente en Nord-Isère, à Saint-André-le-Gaz, Vienne et Bourgoin-Jallieu.

 

Encart

Contacts : 04 76 27 03 04 ; www.emmaus-grenoble.fr

1
minutes de votre temps
A- A+
Annick Berlioz
Publié le
Modifié le