Le tour des Quatre Montagnes… à pied

Le village de Méaudre, l’une des quatre paroisses des Quatres Montagnes.
  • Découvertes
Chapô

Au départ de Saint-Nizier-du-Moucherotte, un circuit pédestre relie Lans-en-Vercors, Villard-de-Lans, Autrans-Méaudre et Corrençon-en-Vercors. Les quatre paroisses qui ont donné leur nom à ce pays dit des Quatre Montagnes sont captivantes pour leur architecture typique de clochers de pierres, de…

Le village de Méaudre, l’une des quatre paroisses des Quatres Montagnes.

 

En quête d’une expérience d’immersion en pleine nature et bons marcheurs, Thibault, Marion, Léna et Léo, sont venus de Rennes en train pour un séjour itinérant au cœur du parc naturel régional du Vercors.

Au départ de la gare de Grenoble, ils ont rejoint en car la commune de Saint-Nizier-du-Moucherotte, perchée à 863 m au-dessus de la vallée grenobloise.

Au programme : une randonnée pédestre de 85 kilomètres de cinq jours pour découvrir le plateau des Quatre Montagnes, loin du tumulte des grandes villes. Soit 4 824 mètres de dénivelé positif cumulé !

 

Image
Vercors

 

Le Vercors, c’est le calme de la moyenne montagne, au sein d’une nature omniprésente ponctuée de charmants hameaux. Pour s’imprégner de ce territoire, rien de tel que d’emprunter le GR® de Pays Tour des 4 Montagnes, un itinéraire pédestre qui relie les villages de Saint-Nizier-du-Moucherotte, d’Autrans-Méaudre en Vercors, Rencurel, Lans-en-Vercors, Villard-de-Lans et Corrençon-en-Vercors.

Il s’effectue en quatre ou cinq étapes, selon son niveau. Tout au long du sentier, les occasions de faire des pauses ne manquent pas : observer la flore et la faune, acheter un fromage chez un producteur, se rafraîchir au bord d’un torrent…

Dès son arrivée, le groupe d’amis est surpris par ces maisons aux toits en escaliers en pignons lauzés - ou plus poétiquement « en sauts de moineaux » : typiques du versant nord du Vercors, ils sont un bel héritage du passé. Jusqu’au début du XXe siècle, les maisons étaient recouvertes de chaume que les tempêtes parvenaient parfois à déplumer.

D’où l’idée de les prolonger par deux façades qui servaient de paravents. On y ajouta des lauzes, pierres plates, qui posées en débordement, permettaient à la pluie de sauter de marche en marche et de se protéger de l’humidité. Le Vercors étant constitué d’une roche calcaire, cette pierre était extraite en abondance et servait également à délimiter les routes, les parcelles et les sentiers. Pour valoriser cette histoire, à Autrans-Méaudre, un circuit nommé « Au fil des lauzes » a été réalisé.

 

Des villages au charme préservé

Les villages des Quatre Montagnes ont su conserver leur charme d’autrefois. On y croise de jolies petites églises comme la chapelle de Saint-Nizier-du-Moucherotte, construite au XIIe siècle, qui conserve deux bénitiers romans, ou encore l’église Saint-Nicolas de Lans-en-Vercors et son clocher du XIIIe siècle.

Dans les centres-bourgs, de vieux bassins en pierre sont toujours en activité, comme à Villard-de-Lans. Au début du XXe siècle, avec l’essor du climatisme, une architecture qui reprend les canons de l’Art déco fait son apparition avec de belles résidences hôtelières et de vastes maisons d’enfants.

Ces constructions se reconnaissent à leurs loggias-galeries et à leurs grandes baies vitrées. Aux portes des Hauts-Plateaux, à l’approche de Corrençon-en-Vercors, on voit davantage de chalets et de maisons en bois.

 

© Thomas Hytte

Encart

Plus d’infos : montourenvercors.com

Corps suite

À observer

Image
Autrans

 

La couve

Sur le versant nord du Vercors, le faîte du toit est fréquemment couronné d’une lauze plate recouverte d’une pierre. Symbole de fertilité féminine lorsqu’il est rond ou de virilité s’il est ovale, cet élément est aussi censé repousser le diable et les sorcières.

Il est le signe d’appartenance des Vertacomocorii aux Celtes, la tribu qui a donné son nom au Vercors.


Des carrières romaines sur les Hauts-Plateaux

Le saviez-vous ? Au premier siècle de notre ère, les Gallo-Romains montaient dans le Vercors, à 1 800 mètres d’altitude, pour exploiter une roche calcaire en cours de cristallisation qui servait à fabriquer les colonnes et piliers.

À trois heures de marche de Die, à Gresse-en-Vercors, au cœur de la réserve naturelle des Hauts-Plateaux, des vestiges de chapiteaux taillés dans ces carrières ont donné leur nom au site : « Cléry » ou « Queyrie », provenant de « carrière ».

À cette époque, le site était situé sur un axe de circulation économique important entre Grenoble, Die et Mont Genève. Aujourd’hui, il garde de nombreux mystères.

 

@ Aufildeslumieres

Corps fin

Où dormir ?

Image
Hotel du Golf - Correncon

 

L’Hôtel du Golf à Corrençon

Une ancienne ferme de montagne aménagée en hôtel de charme avec piscine, espace de détente et restaurant, en plein cœur du parc naturel du Vercors.

hotel-du-golf-vercors.fr - 04 76 95 84 84

 

© Nacho Grez Photography


Pour en savoir plus

La maison du patrimoine de Villard-de-Lans

Installée dans l’ancien hôtel de ville au centre du village, elle propose une exposition permanente sur la vie des habitants des Quatre Montagnes et leur histoire, avec une riche collection d’objets.

04 76 95 17 31

Pour aller plus loin : vercors.fr

3
minutes de votre temps
A- A+
Publié le
Modifié le