Le Département privilégie la construction bois

Richard Juillet
Publié le
Modifié le
Conçue par le cabinet d’architectes l’Atelier des vergers, la future Maison du Département de l’Oisans, au Bourg-d’Oisans, intégrera 246 m3 de bois certifié « Bois des Alpes ».

Atelier de Vergers

  • Société
  • Environnement
Chapô

Parmi les différentes actions du Département de l’Isère pour réduire son empreinte carbone figurent l’utilisation du bois pour la construction ou la rénovation de ses bâtiments. Une démarche vertueuse qui permet aussi de soutenir la filière bois iséroise.

Quel point commun existe-t-il entre le gymnase Flavius-Vaussenat, à Allevard, le collège Lucie-Aubrac, à Grenoble et la future Maison du Département au Bourg-d’Oisans ?

Ces trois équipements départementaux ont été conçus en intégrant fortement la ressource bois pour leur construction, et pour certains en privilégiant la certification « Bois des Alpes » ou l’AOC « Bois de Chartreuse ». Une démarche qui n’est pas nouvelle puisque depuis vingt ans, pas moins de 24 bâtiments construits par le Département de l’Isère (collèges, gymnases, centres d’entretien routier, centres médico-sociaux et maisons de territoire) ont eu recours à ce matériau noble et renouvelable pour édifier charpentes, murs ou aménagements intérieurs, avec une tendance qui s’est accentuée depuis 2015.

“Les bâtiments en bois sont fortement appréciés. Ils sont beaux et bien intégrés aux sites, chaleureux, apaisants et ce d’autant plus lorsqu’ils en comportent à l’intérieur…”, dévoilait en 2018 une enquête commandée par l’interprofession de la filière bois en Isère, Fibois Isère, auprès des usagers des bâtiments en bois du Département : principaux de collèges, enseignants, agents... Ce n’est pas tout.

 

Atténuer les effets du changement climatique

 

Outre le confort visuel, thermique et acoustique qu’offre le bois, utiliser ce matériau pour les constructions neuves ou les rénovations permet d’atténuer le changement climatique en réduisant la production de gaz à effet de serre, l’une des actions que le Département poursuit dans le cadre de sa Stratégie Air Climat Énergie.

“C’est la règle des 3 S, pour séquestration, stockage et substitution, explique Annick Merle, vice-présidente chargée de l’innovation, de la performance des politiques départementales et des questions européennes. Grâce à la photosynthèse, les arbres captent et séquestrent le CO2 contenu dans l’atmosphère. En récoltant des arbres matures, les forestiers dynamisent le renouvellement naturel des forêts et maximisent donc cette séquestration. Les produits bois valorisés en charpentes ou en ossatures stockent ensuite le CO2 durant toute leur durée de vie. Enfin, en utilisant le bois, nous limitons l’usage d’autres matériaux dont la production est nettement plus émettrice en gaz à effet de serre.”

Cette action en faveur de l’environnement trouve aussi un écho en matière économique “Construire en bois est un facteur d’aménagement du territoire et de renforcement du dynamisme local, précise Fabien Mulyk, vice-président chargé de l’environnement et de la filière bois. Le Département encourage les acteurs de filière forêt-bois à davantage récolter cette ressource et à la valoriser. Nous soutenons leurs investissements, comme la création de routes forestières, la modernisations des entreprises mais aussi les organismes de promotion ”.

En 2020, le Département a consacré 1 million d’euros pour soutenir ce secteur. La filière iséroise compte 2 700 entreprises et 6 900 salariés.

Corps suite

Zoom

 

20e Prix départemental de la construction bois

Organisé par le Département et ses partenaires, Fibois Isère et le CAUE de l’Isère, le prix départemental de la construction bois est un concours qui fait la promotion des bâtiments bois en Isère. Il a notamment contribué à la multiplication des constructions bois de qualité et à la professionnalisation de la filière bois locale.

L’édition 2020 aura lieu le 10 novembre prochain à L’Arrosoir, à Voreppe. Trente-six candidats sont en lice. Les noms des lauréats de ce 20e prix départemental seront communiqués dans notre prochain numéro.

© R2K

2
minutes de votre temps
A- A+
Richard Juillet
Publié le
Modifié le