Un café solidaire pour le monde d’après

Annick Berlioz
Publié le
Modifié le
Caravane des possibles
  • Associations
  • Société
Chapô

Favoriser le lien entre les cultures et les générations... avec la Caravane des possibles

À quand le retour des repas à plus de six autour d’une table et des discussions à n’en plus finir où l’on refait le monde en réfléchissant à nos manières de vivre, de se nourrir, de consommer, de se déplacer ? Dans la perspective de jours meilleurs, une soixantaine d’habitants de Villefontaine et des communes environnantes ont décidé d’ouvrir un café-restaurant associatif où il sera possible de déjeuner, de prendre un verre et de participer à diverses activités manuelles, culturelles ou artistiques.

“À Villefontaine, il n’existait quasiment aucun endroit où se retrouver après le travail ou le lycée. En 2019, la mairie a lancé un appel pour créer un bistrot solidaire dans le quartier de Servenoble, place de l’Échiquier. Nous nous sommes portés candidats avec l’objectif de favoriser le lien entre les cultures et les générations”, explique Femie Querité, l’une des membres de La Caravane des possibles, l’association retenue pour concrétiser le projet.

Situé à proximité d’une épicerie sociale et solidaire et du centre social, le lieu trouvera toute son utilité. L’intérieur, avec son comptoir en bois, sera meublé avec des tables et des chaises récupérées auprès d’un restaurant et de particuliers. Il s’en dégagera une âme similaire à celle des cafés d’antan.

Côté restauration, la carte fera la part belle aux produits locaux et de saison et, plus inhabituel, les usagers pourront être associés à la préparation de repas, 100 % faits maison. Ateliers culinaires, échanges de compétences, jeux de société, apéros thématiques… différentes animations y seront proposées. Un lieu ouvert à toutes les bonnes volontés, à consommer sans modération dès la fin du confinement.

 

Contact : lacaravanedespossibles.fr

1
minutes de votre temps
A- A+
Annick Berlioz
Publié le
Modifié le