Pontcharra en Haut-Grésivaudan

Publié le
Modifié le
Poncharra - IsèreMag
  • Territoires
Chapô

De part et d’autre du Bréda, Pontcharra s’étire dans la vallée, côté Belledonne. Cette petite ville rurale, au passé ouvrier, peaufine son attractivité et sa qualité de vie sans négliger son patrimoine. Y veille la statue de Bayard !

Savez-vous pourquoi Pontcharra est jumelée avec Rovasenda ?

C’est dans cette ville du Piémont italien que serait mort le fameux chevalier Bayard. Seigneur de Bayard du royaume de France, Pierre Terrail (1475-1524) s’illustra comme chevalier durant les guerres d’Italie. Le château de ses ancêtres domine encore la ville, lieu de réception et domaine viticole.

Mais c’est dans la plaine que se développa cette cité autour de l’industrie papetière, à partir des années 1870. C’est l’épopée des papeteries de Moulin Vieux et des Martinets animées par l’énergie hydraulique du Bréda.

 

Image
pontcharra-breda

 

Un pont entre deux rives

La commune a été créée en 1832 réunissant les villages de Grignon, rive sud du Bréda, et de Villard-Benoît, rive nord. Toutefois, c’est d’un autre pont qu’elle tire son nom. Le lieu-dit de Pontcharra existait à l’époque romaine. Il s’agissait de quelques maisons près d’un pont sur l’Isère utilisé par les chars pour passer d’une rive à l’autre : « Pont à chars », d’où Pontcharra.

À l’inverse de ses voisines édifiées sur les coteaux du Haut-Grésivaudan, Pontcharra s’est déployée dans la plaine, au pied de la montagne de Brame-Farine et au débouché des gorges du Bréda. Entre Grenoble et Chambéry, aux portes de la Savoie, elle occupe toujours une place stratégique.

 

Image
pontcharra-office-de-tourisme

 

Une ville en mutation

Si nombre d’entreprises historiques ont aujourd’hui fermé, la ville gagne toujours des habitants au sein d’une vallée animée par la présence des ZI de Crolles-Bernin et de l’Inovallée de Meylan. Longtemps ouvrière, sa population se diversifie avec l’arrivée de citadins et de jeunes cadres.

Alors cette commune rurale se fait une beauté et développe une politique d’aménagement harmonieuse pour élargir son attractivité et son offre culturelle, sportive et associative. Le commerce du centre-ville s’attache à rester vivant autour de la pépite Chatain, boutique de chaussures indépendante et historique.

Dans un autre registre, au bord de l’Isère, l’espace naturel sensible du plan d’eau des Lônes offre son romantisme et sa biodiversité à l’orée du stade de l’Île Fribaud, terrain de plein air privilégié.

 

Ville de Poncharra

 

© Noak

Encart

Repères : Pontcharra en chiffres et en dates

  • 7 540 habitants
  • 1 558 hectares
  • 37 % de forêts et de milieux semi-naturels
  • 26 % de zones agricoles et de prairies
  • 2 300 élèves scolarisés de la maternelle au lycée
  • 115e Rosière de Pontcharra couronnée en 2022
  • Plus de 100 associations
  • 1515 Après la bataille de Marignan, Bayard arme chevalier le roi de France, François Ier
  • 2023 Célébration des 50 ans du jumelage avec la commune de Rovasenda, où le chevalier Bayard fut mortellement blessé en 1524
  • 2024 Commémoration des 500 ans de la mort du chevalier Bayard
Corps suite

Dynamique

Image
pontcharra-gare

 

Petite ville de demain, verte et revitalisée

Si Pontcharra connaît une forte pression foncière, du fait de sa situation géographique, elle se garde de devenir une simple ville-dortoir. Sa volonté de transformation, de réhabilitation et de développement s’est traduite par l’obtention de trois dispositifs en convention avec l’État dont l’Opération de revitalisation de territoire (ORT).

Ce partenariat va permettre de revitaliser la commune et développer plus encore son l’attractivité au sein d’un territoire particulièrement dynamique.

Les projets en cours et à venir concernent la réhabilitation du centre ancien, la structuration du quartier de la gare et le développement de l’habitat autour d’un écoquartier du quartier Bayard.

Des mesures visent aussi le développement économique et commercial, celui des mobilités et des connexions, sans oublier la mise en valeur du patrimoine naturel et bâti. Un nouveau visage de Pontcharra se dessine sans renier sa dimension rurale ni son histoire.


Racines

Image
Pontcharra - Vignoble Chateau Bayard

 

Un vignoble sans peur et des dentelles de papier

Le chevalier Bayard a donné son nom à un domaine viticole en référence au vignoble de ses ancêtres. On doit à l’actuel propriétaire des lieux, Yves Jean, la renaissance de ce vignoble historique, en 2006.

Pour cela, il s’est associé avec un vigneron du pays, Jean-Michel Reymond, qui travaille les cépages anciens. Deux vins du domaine Chevalier Bayard sont en IGP Isère : Persan (rouge) et Malvoisie de Bayard (blanc).

 

Image
Pontcharra - Nordia

 

Autre pépite historique, Nordia, fondé en 1904, est le dernier fabricant français de dentelles en papier pour la confiserie et la pâtisserie. L’entreprise prend son envol en 1925 avec l’invention des couronnes des rois pour les galettes.

Aujourd’hui, elle reste leader avec plusieurs milliers de références en papier alimentaire, y compris en papier de cuisson. Nordia continue à innover et se porte bien.


Environnement

Image
Pontcharra - Plan d'eau des Lônes

 

Plan d’eau des Lônes, nature et santé

Lors d’un chantier citoyen effectué en juin 2015, pas moins de 5 tonnes de déchets furent collectées sur le site des Lônes !

S’ensuivirent deux ans de renaturalisation de cet espace naturel sensible composé du Grand-Lône et du Petit-Lône, deux anciens bras de l’Isère, isolés de la rivière lors de la construction de l’autoroute A 41.En 2019, le plan d’eau qui avait vu sa biodiversité grandement se développer fut rendu au public.

 

Image
Pontcharra - Plan d'eau des Lônes - 2

 

En bordure du site sportif de l’Ile Fribaud, ce site naturel de 13 hectares voit passer le nouveau parcours de santé aménagé par la ville de Pontcharra, en partenariat avec le Département de l’Isère.Sur ce parcours balisé et connecté, jalonné d’exercices avec trois niveaux de difficulté, chacun peut pratiquer une activité physique à son rythme, en autonomie.

Au départ de la mairie, c’est un circuit de 6,7 km qui croise les cités de la Viscamine et de l’Île-Fribaud, avant de rejoindre les Lônes, puis la plaine de Villard-Benoît, le centre-ville et le parc Saint-Exupéry, son canal et sa petite cascade. Un parcours et un plan d’eau largement fréquentés par les familles, les scolaires et les clubs sportifs.

 

Poncharra - Pourcours génération

 

 

© C.Lacrampe & Noak & F.Pattou

Corps fin

Le canton du Haut-Grésivaudan

Image
Christophe Borg & Martine Kohly

 

Christophe Borg, maire de Pontcharra, et Martine Kohly, conseillère municipale d’Allevard, sont les conseillers départementaux du canton du Haut-Grésivaudan qui regroupe 24 communes et près de 44 000 habitants.

Parmi les plus importants chantiers initiés ou soutenus par le Département, citons celui de la piscine intercommunale ouverte en 2021, subventionné à hauteur de 2 millions d’euros, et la construction en cours de la Maison du Département de Barraux, destinée à regrouper les équipements de Bernin et de Pontcharra.

La gare ferroviaire et le dynamisme économique de Barraux et de Pontcharra entraînent le passage de plus de 13 400 véhicules par jour.

Plusieurs giratoires ont été aménagés pour fluidifier le trafic sur l’axe stratégique de la RD 1090 et sur la traversée inter-rives (RD 523A). Enfin, le Département entretient les quatre collèges implantés sur le canton.


Agriculture

Image
Poncharra - Ferme plantzyon

 

Ferme maraîchère Plantzydon !

Avec humilité mais détermination, Xavier Robichon et Hugues Vaudel ont implanté leur exploitation agroécologique dans la plaine de Pontcharra, en 2020.

Passionnés par la culture des légumes, engagés pour une agriculture respectueuse de l’environnement et à taille humaine, ils mettent leur énergie à construire une ferme qui réponde aux défis sociaux et environnementaux du XXIe siècle.

Pour cela, ils privilégient la qualité et le goût plutôt que le rendement et développent la variété de leurs légumes. Aujourd’hui, sept serres s’alignent sur leurs terres et 2 hectares sont dédiés à la culture de plein champ. Plantzydon privilégie la vente directe à la ferme.

 

Image
Poncharra - Ferme plantzyon - Cabane

 

Dès fin avril, le vendredi, de 16 à 19 heures, leur petite cabane ouvre à l’orée de leur ferme.

Quelques légumes sont proposés également au magasin Biocoop de Pontcharra et, en paniers, avec les regroupements La Charrette bio ou Au local. Au printemps, leurs plantes aromatiques et leurs fraises Ciflorette ou Dely embaument.

Puis viennent trois variétés de courgettes, sept variétés de tomates et bien d’autres. Demandez-leur, en saison, la tomate Rose de Berne ou le potiron Bleu de Hongrie.

 

Vous avez la main verte ?

Plantzydon proposent des plants bio pour vos propres potagers : plantzydon.fr


Histoire

Image
Pontcharra - Bayard

 

La mémoire vive du chevalier Bayard

Sa statue équestre se dresse en centre-ville, depuis le pont de la place Bayard. Pierre Terrail, seigneur de Bayard, est né à Pontcharra, dans le château de ses ancêtres.

Ses exploits sont narrés dans La Très Joyeuse, Plaisante et Récréative Histoire du gentil seigneur de Bayart, œuvre d’un compagnon d’armes. Ce personnage connu comme le « Chevalier sans peur et sans reproches » symbolise bien les valeurs de la chevalerie française de la fin du Moyen Âge.

Accipit ut det (recevoir pour donner) fut l’une de ses devises. C’est Bayard lui-même qui fit chevalier le roi François Ier, en 1515, au lendemain de la victoire de Marignan.

En 2023, on fêtera le jubilé du jumelage avec la ville italienne où il fut mortellement blessé au combat. L’année suivante sera celle du demi-millénaire de sa mort. On croisera le fer !

 

 

© C.Lacrampe & F.Pattou & Noak

6
minutes de votre temps
A- A+
Publié le
Modifié le
Nathalie Borras
Xavier Robichon
Sylvestre Chatain
Christophe Borg
Conseiller Départemental
Martine Kohly
Vice-présidente