Des tisanes aux mille vertus

Publié le
Modifié le
Marie-Annick Grosjean

S.Anselmetti

  • is(h)ere
  • Entreprises
Chapô

C’est dans un petit paradis de biodiversité, Les Jardins de Nathandine, à Châtenay, que Marie-Annick Grosjean cultive des plantes aromatiques et des fleurs comestibles. Elle produit des sachets pour tisanes, agréés ISHERE. Des infusions savoureuses et réconfortantes en cette saison.

 

Au printemps, c’est une magnifique plantation foisonnante, pleine de fleurs, de couleurs et d’arômes. Marie-Annick Grosjean l’entretient avec grand soin, dans le respect du milieu naturel. La ferme est située à Châtenay, entre Bièvre et Chambaran. Le terrain comporte des zones humides naturelles et un jardin paysager, créé en 2000 par Marie-Annick et son époux (ouvert au public lors des Rendez-Vous aux jardins, en juin). Un véritable écosystème où la faune et la flore sont préservées.

“Avec mon mari, nous avons baptisé les lieux les Jardins de Nathandine en clin d’œil à nos filles, Nathalie et Amandine”, confie-t-elle avec sourire. Si elle a longtemps exercé le métier de laborantine, Marie-Annick, fille d’agriculteurs et passionnée de botanique depuis l’enfance, a toujours aimé le travail de la terre.

“Après la plantation du jardin paysager, j’ai naturellement évolué vers la reprise de l’exploitation, lorsque mon mari a pris sa retraite en 2014. J’ai alors créé mon activité autour des plantes aromatiques et médicinales”, poursuit-elle. Aujourd’hui, elle produit essentiellement des plantes séchées pour tisanes, ainsi que des sirops, hydrolats et huiles essentielles.

 

La fabrication

En phase de conversion en agriculture biologique, elle cultive 50 ares de plantes et aromates de façon totalement manuelle et au plus proche de la nature. La récolte s’étale du printemps à l’automne selon les espèces. Une cinquantaine au total.

“Je ramasse environ 230 kilos de plantes fraîches par an. Feuille à feuille, fleur à fleur. Quel que soit le jour de la semaine, j’attends le moment propice, lorsque le parfum de la plante est optimal ; quand la fleur est belle, pleinement ouverte, quand elle est gorgée de soleil mais avant que la chaleur ne la flétrisse”, explique Marie-Annick – une recherche de qualité qui vaut à ses plantes pour tisanes d’être référencées à la carte de certains restaurants étoilés.

Marie-Annick les fait ensuite soigneusement sécher, avant de les conditionner en sachets pour tisanes. Au total, elle propose sept mélanges différents (dont certains ont des noms évocateurs et poétiques : « sérénité », « instant de bonheur », « nuit d’amour »…).

Le mélange « détox », par exemple, est composé de verveine, romarin, thym, camomille, reine-des-prés et mélisse mauve, tandis que le mélange « coup de froid » associe thym de Provence, thym, origan, moutarde, sureau et bourrache. Marie-Annick propose aussi une trentaine de variétés à l’unité, comme la traditionnelle camomille romaine.

 

Où les trouver ?

En vente directe aux Jardins de Nathandine, dans certains restaurants, mais surtout dans des magasins de producteurs : La Halte fermière à Voiron, Le Bouquet paysan à Apprieu, Gamme paysanne à La Frette, Délices des champs à Saint-Siméon-de-Bressieux, Le Panier des Saveurs à Moras-en-Valloire (Drôme), ou encore au magasin de la coopérative Vercors Lait de Saint-Paul-lès-Romans (Drôme).

Les produits de Marie-Annick sont aussi disponibles au marché d’intérêt national de Grenoble, via la plateforme Le Box fermier.

 

Encart

Vous voulez soutenir l'agriculture iséroise ?

Retrouvez la liste des produits et producteurs agréés ISHERE sur : ishere.fr

Corps suite

Zoom

 

Mais aussi…

En plus des plantes séchées pour tisane, Marie-Annick Grosjean propose divers produits issus de son exploitation : huiles essentielles, eaux florales, hydrolats, aromates séchés (ortie, basilic, aneth, etc.), miel de fleurs, sirops, pâtes de fruits et confitures.

 

© S.Barral-Baron

2
minutes de votre temps
A- A+
Publié le
Modifié le