De la spiruline iséroise

Richard Juillet
Publié le
Modifié le
Clothilde et Régis Genève, fondateurs de Spiruline du dauphiné

Frédérick Pattou

  • is(h)ere
  • Entreprises
Chapô

On la surnomme l’aliment du futur pour ses propriétés nutritionnelles exceptionnelles. En Isère, quatre producteurs cultivent de la spiruline, dont Clotilde et Régis Genève sous la marque, agréée ISHERE, Spiruline du Dauphiné.

Après avoir passé quinze ans au service de la filière tabacole iséroise, Régis Genève, ingénieur diplômé de l’Institut supérieur d’agriculture Rhône-Alpes, décide en 2012 de se lancer dans la culture de la spiruline, cette bactérie aux vertus nutritionnelles exceptionnelles. “À l’époque, j’avais été chargé de conduire une étude pour permettre aux agriculteurs de trouver des alternatives face au déclin de la culture du tabac, explique-t-il. La spiruline était une piste possible de reconversion.”

Enthousiasmé par ses travaux et l’opportunité économique que représente l’activité, il quitte son emploi et investit dans un outil de production qu’il installe dans l’ancienne ferme familiale : 1 000 mètres carrés de serres protégeant quatre bassins de 725 mètres carrés au total.

Au printemps 2013, conseillé par un confrère savoyard chez qui il acquiert de la souche fraîche, il débute sa première campagne de récolte. En 2015, Clotilde, sa compagne, également ingénieur en agriculture, le rejoint sur l’exploitation. Aujourd’hui, sous la marque Spiruline du Dauphiné, ils produisent entre 800 et 850 kilos de spiruline par an.

La culture
La spiruline est une bactérie qui se développe dans une eau saumâtre, c’est-à-dire modérément chargée en sel. Au démarrage des bassins, 4 grammes sont introduits par litre d’eau. Une fois le milieu de culture préparé, des nutriments, magnésium, phosphore, potasse et fer sont ajoutés puis la souche versée.

Sous l’action du soleil, les bactéries vont se multiplier et, au bout d’une dizaine de jours, être suffisamment denses pour être recueillies en surface. Les récoltes ont lieu entre mars et novembre. Pour chacune d’elles, pompage, filtration, égouttage et pressage mécanique se succèdent jusqu’à obtenir une substance se rapprochant de la pâte à modeler.

La matière est ensuite mise sous forme de filaments grâce à un poussoir à saucisse modifié et disposée sur des claies pendant six à douze heures. Ce séchage doux permet au produit de conserver l’intégralité de ses propriétés. Broyés à la main puis au robot, les filaments, réduits en brindilles, sont conditionnés en boîtes cartonnées et en sachets de 100 et 500 grammes. Préalablement, des échantillons ont été confiés à un laboratoire pour une analyse bactériologique.


Les bienfaits
L’Organisation mondiale de la santé a classé la spiruline comme l’aliment le plus complet au monde derrière le lait maternel. Elle contient tous les minéraux et oligo-éléments dont l’homme a besoin, mais aussi toutes les vitamines – à l’exception de la vitamine C –, ainsi que des pigments, chlorophylle, bêta-carotène et phycocyanine dont les propriétés dynamisantes et antioxydantes sont reconnues.

On l’utilise pour surmonter la fatigue, favoriser l’endurance, la récupération, améliorer le sommeil, réguler les fonctions intestinales ou encore soulager les phénomènes d’origine inflammatoire. Une cuillère à café par jour pendant un mois suffi t pour combler d’éventuelles carences.


Où la trouver ?
La Spiruline du Dauphiné est commercialisée en vente directe à la ferme, sur Internet ainsi que dans les foires, marchés et manifestations sportives. On peut également en trouver dans des points de vente de producteurs comme La Gamme paysanne à La Frette, Un Bout de campagne à Claix, La Halte fermière à Voiron, les magasins Biomonde à Salaise-sur-Sanne et à Renage ainsi que chez Endurance Shop à Échirolles.

 

Encart

Contact : 06 21 08 50 39 ; www.spiruline-du-dauphine.fr

Corps suite

Un passé très lointain
La spiruline, cette bactérie unicellulaire capable de photosynthèse, est l’une des premières formes de vie apparues sur terre, il y a 3,5 milliards d’années. Elle se développe en milieu naturel dans des lacs peu profonds en Afrique, en Asie et en Amérique du Sud. Aujourd’hui, 80 % de la production mondiale cultivée vient de Chine et des États-Unis. Attention donc aux étiquettes : préférez l’iséroise !

Image
spiruline-iseremag©hey!oh
Corps fin

À savoir :
D’autres producteurs de spiruline en brindilles ou en paillettes sont agréés ISHERE :
• Spiruline de Chartreuse au Touvet : 06 59 79 96 33 ou 07 81 79 38 10.
• Sasu Spiruline des Fontaines à Assieu : 06 26 65 67 01.
• Spirulib à Eyzin-Pinet : 06 74 54 52 34.

La marque ISHERE
Elle garantit des produits issus d’une ferme iséroise ou élaborés à partir de produits agricoles du terroir. Elle assure une juste rémunération au producteur qui s’engage à respecter les bonnes pratiques d’élevage et le bien-être animal ainsi que la maîtrise des produits et traitements des cultures.

 

2
minutes de votre temps
A- A+
Richard Juillet
Publié le
Modifié le