De l’huile de noix médaillée d’or

Publié le
Modifié le
Guillaume et Christophe ont aménagé une boutique mobile dans la cour de leur ferme pour disposer d’un lieu dédié à la vente directe.
  • ISHERE
  • Économie
Chapô

À Saint-Geoirs, Christophe et Guillaume Jay produisent des noix de Grenoble AOP, dont une partie est transformée en huile de noix, agréée ISHERE. Un produit d’excellence, récompensé par une médaille d’or au dernier Concours général agricole.

Guillaume et Christophe ont aménagé une boutique mobile dans la cour de leur ferme pour disposer d’un lieu dédié à la vente directe.

 

Pour Christophe et Guillaume Jay, la noix est un héritage. “Nous sommes la quatrième génération à travailler sur cette exploitation. Nous récoltons aujourd’hui les fruits des noyers plantés par notre père”, racontent les deux frères. Une longue et belle histoire de famille. Le Gaec du Rocher est une ferme de polyculture et élevage, typique de la plaine de la Bièvre.

“Nous avons trois activités distinctes : les vaches laitières, les céréales et la noix”, explique Guillaume. Aujourd’hui, l’exploitation se compose d’un cheptel de 70 vaches laitières et autant de génisses, qui produisent 550 000 litres de lait par an destinés à la fabrication du saint-marcellin IGP, et de 200 hectares de terre partagés entre les pâturages et les fourrages pour le troupeau, la production de céréales, et enfin, la production de noix.

Avec 9 hectares de noyers, les frères Jay produisent 20 tonnes de noix, de variété franquette essentiellement. Une partie est vendue en filets de 1, de 2 ou de 5 kilos et bénéficie de l’AOP Noix de Grenoble. Ces fruits font plus de 30 millimètres de diamètre. Les plus petits sont utilisés pour la confection de noix caramélisées et d’huile de noix, agréées ISHERE. Christophe et Guillaume commercialisent ainsi 2 000 litres d’huile par an, dont la moitié en vente directe. Une activité en fort développement depuis quatre ans.

“En 2019 puis 2020, notre huile de noix vierge première pression a remporté une médaille d’argent au Concours général agricole, à Paris. Cela a boosté nos ventes et nous a ouvert les portes des commerces”, explique Guillaume.

En 2022, c’est le summum : ils décrochent la médaille d’or. Un prix qui récompense la qualité incontestable du produit, fruit d’une culture respectueuse de l’environnement (l’exploitation est certifiée « Haute valeur environnementale ») et d’une sélection rigoureuse des noix pressées.

 

La fabrication

Une fois lavées, séchées, puis calibrées, les petites noix sont cassées et les cerneaux sont triés manuellement (les entiers ou demi-entiers serviront notamment en pâtisserie).

Les « jambes » et les « brisures » sont acheminées dans un petit moulin du Vercors pour être broyées à la meule de pierre, selon un savoir-faire traditionnel. La chauffe au bois permet ensuite d’extraire l’huile et de trouver l’arôme parfait.

“Cette étape cruciale fait l’objet d’un cahier des charges précis et la température évolue en fonction de la saison”, explique Christophe. L’huile recueillie décante ensuite de trois semaines à un mois en fûts, où on la laisse « déposer » pour supprimer les résidus de cerneaux.

Elle est alors soutirée, avant d’être embouteillée et étiquetée sur l’exploitation. Cinq kilos de noix sont nécessaires pour obtenir 2 kilos de cerneaux, pressés pour produire environ 1 litre d’huile.

 

Où la trouver ?

En vente directe sur place, mais aussi dans 12 points de vente en Isère : Super U à Voreppe, La Verpillière et Revel-Tourdan, Carrefour Market à Saint-Clair-de-la-Tour et Beaurepaire, Leclerc à Espace Comboire, Vival à Châbons, Gamme Vert à La Côte-Saint-André, Saint-Jean-de-Bournay, Bourgoin-Jallieu et Bresson, et enfin, Bernard Côté boutique à Sainte-Blandine.

Les produits du Gaec sont également vendus en ligne via son site : fermegaecdurocher.com

Corps suite

À savoir

Image
Concours général agricole - Lauréats

 

D’autres huiles de noix médaillées

En plus du Gaec du Rocher, d’autres exploitations iséroises ont vu leur huile de noix médaillée lors du dernier Concours général agricole :

  • une médaille d’or pour le Gaec de la Riquetière, à l’Albenc
  • deux médailles d’argent pour le Gaec des Murailles, à Tullins

En juin dernier, le Département a délivré leurs diplômes aux lauréats isérois du Concours agricole 2022 et les a mis à l’honneur lors d’une réception accueillie au Gaec de la Riquetière, à l’Albenc.

 

En savoir plus : nosproduits-ishere.fr

 

© Studio Fabiani

2
minutes de votre temps
A- A+
Publié le
Modifié le