Palais du parlement : la restauration a débuté !

Publié le
Modifié le
Palais du parlement

R.Juillet

  • Ça se passe
  • Patrimoine
Chapô

Depuis septembre dernier, les travaux de restauration et de requalification du palais du Parlement, situé place Saint-André, à Grenoble, ont débuté.

Propriété du Département de l’Isère depuis 2002, ce magnifique édifice qui, du Moyen Âge jusqu’à la fin du XIXe siècle a été remanié à plusieurs reprises, ne présentait plus les garanties de sécurité nécessaires pour accueillir du public.

En 2018, sa vétusté et des coûts d’entretien exorbitants ont incité le Département à lancer une véritable opération de sauvetage pour redonner à ce joyau patrimonial son faste d’antan et la place qui lui revient dans l’histoire du Dauphiné.

Pour l’heure, sous le regard attentif du chevalier Bayard, la première tranche des travaux porte sur l’étanchéité des toitures et la restauration des façades et des huisseries. Auparavant, près de 1 200 meubles et objets (dont des ouvrages du XVIIe siècle à nos jours) ont été déménagés par les services du Département dans un bâtiment de stockage à Saint-Martin-d’Hères.

Ce chantier, supervisé par François Botton, architecte en chef des Monuments historiques et l’agence H20 architectes (Charlotte Hubert et Antoine Santiard), devrait être achevé à l’horizon 2025. Pour mémoire, les derniers (légers) travaux entrepris sur l’édifice ont été réalisés à l’occasion des Jeux olympiques de Grenoble.

Il s’agissait alors, pour des raisons de prestige, de rendre plus présentable le palais aux visiteurs par des travaux d’embellissement extérieurs et intérieurs. À suivre…

1
minute de votre temps
A- A+
Publié le
Modifié le