Ça s'est passé

Ça s'est passé
  • L'affiche réalisée par les collégiens de Frédéric Mistral.
  • Lors de la remise du prix avec la ministre de l'Education nationale.

 EDUCATION 

NON AU HARCÈLEMENT
LE COLLÈGE F. MISTRAL LAURÉAT

Le collège Frédéric Mistral, à Saint-Maurice-l’Exil, a reçu le premier prix « Non au harcèlement », pour l’affiche réalisée par 20 élèves de 6e et le club studio vidéo.

Lancé il y a trois ans par l’Education nationale, ce concours invite des jeunes de 8 à 18 ans à s’exprimer sur le harcèlement à l’école à travers une création graphique ou cinématographique pour dénoncer ce fléau qui touche aujourd’hui en France près d’un élève sur dix.

Elle a largement été diffusée lors de la journée nationale contre le harcèlement le 3 novembre.

 

  • Inauguration par Jean-Pierre Barbier de la déviation des Ruines de Séchilienne.
  • ©C. Breysse
  • Vue aérienne de la déviation des Ruines de Séchilienne,

GRANDS TRAVAUX

DÉVIATION DES RUINES DE SÉCHILIENNE
C’EST OUVERT !

C’était l’un des plus grands chantiers routiers du Département. Le 19 juillet dernier, après trois ans de travaux, la déviation des ruines de Séchilienne qui sécurise une partie de la RD 1091 a été inaugurée.

« C’est un axe touristique majeur qui dessert les stations de l’Oisans. Le Département doit se donner tous les moyens pour maintenir la circulation et préserver l’économie du territoire », a souligné Jean-Pierre Barbier, président du Département.

Au total, 30 millions d’euros ont été investis dans ce chantier, dont 75 % pris en charge par le Département aux côtés de l’Etat et l’Europe. Des travaux très techniques avec de lourdes contraintes environnementales, qui ont permis d’éviter tout impact sur l’écoulement de la Romanche.

 

  • Photo : F. Pattou
  • La distillerie une fois achevée.

TERRITOIRES

DISTILLERIE DE CHARTREUSE :
POSE DE LA PREMIÈRE PIERRE

En présence de Lionel Beffre, préfet de l’Isère, de Jean-Pierre Barbier, président du Département, et d’Emmanuel Delafon, Pdg de Chartreuse diffusion, frère Benoit et frère Jean-Jacques, les deux moines dépositaires de la recette de la fameuse liqueur de Chartreuse, ont posé la première pierre de leur future distillerie le 5 juillet dernier.

Installée au hameau d’Aiguenoire, à Entre-deux-Guiers, sur un terrain qui appartenait jadis à l’Ordre cartusien, cette nouvelle unité de production — la cinquième successive depuis l’élaboration de la recette au XVIIIe siècle —, sera opérationnelle courant 2018.

Le montant de cet investissement est de 8 millions d’euros. Chartreuse Diffusion a réalisé un chiffre d’affaires de 15 millions d’euros en 2015.

 

  • Les hérens de Belledonne au Stade des Alpes avant le match Grenoble-Bayonne.©R.Juillet
  • Haie d'honneur avec les supporters ©R.Juillet

 RUGBY-TOP 14 

LES HÉRENS SUPPORTENT LE FC GRENOBLE RUGBY 

Le 8 octobre dernier, le FCG rubgy a reçu un soutien "poids lourds" pour son match face à l'Aviron bayonnais, avec les Hérens de Belledonne et de Chartreuse.

Avant la rencontre, trois magnifiques vaches sont venues fouler la pelouse du Stade des Alpes, puis participer à la traditionnelle haie d'honneur avec les joueurs et les supporters.

Opération réussie puisque le FC Grenoble rugby s'est imposé 44 à 16, avec cinq essais et une victoire bonifiée. 

Retrouvez les Hérens de Belledonne et de Chartreuse, mais aussi les Villardes du Vercors, les Tarines et les Abondances,  le 15 octobre prochain pour la 6e édition de la Descente des Alpages, rue de Strasbourg et place de Metz, à Grenoble de 9h à 19h.

La Descente des alpages sur facebook : cliquez ici

 

  • ©S. Barral-Baron
  • ©S. Barral-Baron

CULTURE

UNE ÉDITION MAGIQUE

« La Côte-Saint-André est maintenant à Berlioz ce que Salzbourg est à Mozart ! », se réjouit Jean-Pierre Barbier, président du Département. Placée cette année sur le thème « Berlioz au bal des sorcières », la 23e édition, qui s’est tenue du 19 au 30 août dans la ville natale du compositeur romantique, a accueilli 26 000 spectateurs. En dix ans, la fréquentation a augmenté de plus de 50 %.

« Nous avons réussi le pari de décloisonner la musique classique avec une grande fête populaire qui décline toutes les facettes du compositeur », explique Bruno Messina, le directeur du festival. Et si le succès va crescendo, c’est aussi en raison de la qualité de la programmation qui met à l’affiche des maestros de renom comme le chef anglais Sir John Eliot Gardiner, revenu pour la 3e année consécutive avec son orchestre Révolutionnaire et romantique pour interpréter Roméo et Juliette.

En 2016, le Département a augmenté sa contribution de 200 000 euros pour pérenniser cet événement qui contribue largement à la notoriété de l’Isère. 

  • Photo : DR

DÉPLACEMENTS

LE GRÉSIVAUDAN ROULE EN TOUGO

Depuis le 29 août, la Communauté de communes du Grésivaudan a lancé Tougo, son nouveau réseau de transports urbains.

Nouvelles lignes, nouvelle identité visuelle, nouveaux services aux usagers en direction, notamment, des mobilités alternatives (autopartage, covoiturage, vélo…), cette rentrée s’annonce sur les chapeaux de roue dans ce territoire de 46 communes et de plus de 100 000 habitants.

www.tougo.fr

Publié le : 
09 septembre 2016