RADIOSCOPIE

DU PAYS VOIRONNAIS

Patrimoine

Puisant dans la diversité du patrimoine local, l’exposition « Patrimoine en Isère, le Pays voironnais » brosse à grands traits la vie de la communauté, depuis les premières traces de l’occupation humaine jusqu’au XXIe siècle. Après Voiron, La Buisse et Grenoble, elle est actuellement présentée à Rives. 

Par Marion Frison

  • Plus de 41 000 visiteurs ont déjà parcourue l’exposition « Patrimoine en Isère, le Pays voironnais », aujourd’hui présentée à Rives jusqu’au 22 mai.

Plus de 41 000 visiteurs ont déjà parcouru l’exposition « Patrimoine en Isère, le Pays voironnais », aujourd’hui présentée à Rives jusqu’au 22 mai

 

L’histoire du Pays voironnais remonte à la plus lointaine époque. La présence de chasseurs-cueilleurs est attestée aux Balmettes, à Saint-Aupre, dès la fin de la période glaciaire.

Bien avant le début de l’ère chrétienne, les Gaulois occupent la plaine de l’Isère. Les Romains s’installent ensuite dans la région, faisant de Moirans une agglomération, équipée d’un port sur l’Isère.

Puis, au Moyen Âge, la région connaît un essor sans précédent jusqu’à la Grande Peste, en 1348. La suite de cette histoire, vous la découvrirez dans l’exposition présentée à Rives jusqu’au 22 mai.

Urbanisme, habitat, art de la guerre, pratiques religieuses, activités agricoles et industrielles, arts culinaires… L’exposition réalisée par le service du patrimoine culturel du Département, dans le cadre de son travail d’inventaire, sans être exhaustive, ouvre toutes les portes.

Objets issus de collections privées ou des réserves de musée, cartes, maquettes, images, sons… Des vestiges représentatifs et singuliers du territoire, habilement mis en scène au sein d’un parcours dynamique et contemporain, permettent de dérouler le fil de l’histoire. Certains d’entre eux ont été restaurés pour l’occasion et font leur première apparition publique.

C’est le cas du chapiteau issu des fouilles de l’église Saint-Pierre de Moirans, découvert remployé comme simple moellon de maçonnerie récente.

 

>  DES TRÉSORS INSOUPÇONNÉS

 

Les incontournables du territoire trouvent naturellement leur place dans la muséographie : à l’image du village des Baigneurs de Charavines installé à Paladru il y a 5 000 ans, du siège du château de la Perrière à Saint-Julien-de-Ratz au cours duquel le dauphin Guigues VIII trouva la mort, en 1333, ou de l’ordre des Chartreux.

Au-delà, l’exposition lève le voile sur des pans insoupçonnés du territoire. Qui sait, par exemple, que les croix de chemin servaient de signalétique au Moyen Âge ? Que l’érection de la statue de Notre-Dame de Vouise, à Voiron, a été financée grâce à une loterie ? Les cimetières réservent, eux aussi, leur lot de surprises. On n’en recense pas moins de 47 dans les 34 communes du Pays voironnais. Parmi leurs singularités, la présence de tables de marbre blanc ou la concentration des outils de métiers inhabituelle ailleurs en Isère. 

Cette rétrospective permet aux Voironnais de prendre conscience de la richesse et de la diversité de leur patrimoine et les invite à redécouvrir les sites dont sont issues les collections. Un objectif en passe d’être atteint puisque plus de 41 000 visiteurs l’ont déjà parcourue. Un chiffre significatif pour un territoire restreint.

“Au-delà, nous avons l’ambition d’éclairer les choix des aménageurs publics et privés. Car les villes et les villages sont tous porteurs d’enjeux d’aménagement urbain et paysager, au sein desquels le patrimoine est un véritable atout”, souligne Anne Cayol-Gerin, commissaire de l’exposition.

 

À TRAVERS L'EXPOSITION

Patrimoine religieux
Patrimoine religieux
Au temps des paysans
Arts culinaires
Maquette de ferme typique
Objets gallo-romains

REPÈRES

 

À Rives : Jusqu’au 22 mai, à l’hôtel de ville, place de la Libération.

Ouvert tous les jours de 9 h à midi et de 14 h à 17 h. Fermeture à 16 h le vendredi. Ouverture le 1er et le 3e samedi de chaque mois de 9 h à 11 h 30. Entrée libre. 

Contact : 04 76 91 46 44

Publié le : 
03 mars 2019