LE PLASTIQUE BANNI

DES RESTAURANTS SCOLAIRES

Environnement

En 2025, tous les contenants plastiques seront interdits dans les services de restauration collective des établissements scolaires. Le Département de l’Isère prend les devants avec au menu plusieurs mesures applicables dans les collèges dès 2020.

Par Annick Berlioz
Crédit photo : F.Pattou

  • C’est au collège des Buclos, à Meylan, que le président du Département, Jean-Pierre Barbier, a lancé « la chasse au plastique » dans les restaurants scolaires.
  • C’est au collège des Buclos, à Meylan, que le président du Département, Jean-Pierre Barbier, a lancé « la chasse au plastique » dans les restaurants scolaires.

C’est au collège des Buclos, à Meylan, que le président du Département, Jean-Pierre Barbier, a lancé « la chasse au plastique » dans les restaurants scolaires.
 

C’est un petit changement dans les habitudes, mais un grand geste pour la planète. Les demi-pensionnaires du collège des Buclos, à Meylan, n’ont plus de verres en matière plastique sur leur table. Actuellement, ils expérimentent des gobelets réutilisables en bambou.

Responsable de la restauration dans les collèges, le Département lance un plan pour chasser le plastique des cantines scolaires d’ici à la fin 2020. Depuis la rentrée 2019, une première mesure est déjà en vigueur avec la fin de la vaisselle jetable, utilisée principalement pour la présentation individuelle de certains hors-d’œuvre, fromages et desserts. Parmi les alternatives, servir les produits solides, comme les fruits et les tartes, directement sur le plateau de l’élève. Ce qui est possible, celui-ci étant nettoyé et désinfecté après chaque utilisation. Les aliments liquides, tels le fromage blanc et les compotes, seront disposés dans des saladiers en verre ou en Inox.

 
 

> CHANGER LES COMPORTEMENTS

 

Dès 2020, le Département passera à la vitesse supérieure avec la suppression des contenants et des barquettes en plastique dans les cuisines mutualisées (CMC). Un test a déjà été mené en février dernier dans les deux CMC qui desservent 30 collèges de l’agglomération grenobloise – soit 10 000 repas par jour – sur des matériaux autres que le plastique tels que la cellulose et l’Inox.

À chaque fois, les agents sont étroitement associés à cette démarche pour choisir les modèles les mieux adaptés  – ergonomie, limitation du port de charge, légèreté. De son côté, le Département reste attentif à toute forme d’innovation.

“En prenant cette mesure, nous anticipons de cinq ans la loi du 30 octobre 2018 qui prévoit la prohibition du plastique en 2025, se réjouit Jean-Pierre Barbier, président du Département, qui a lancé l’initiative.

Nous savons que le plastique est nocif pour la planète. Il représente aussi un risque sanitaire important. C’est pourquoi il est urgent d’agir. Le problème, c’est qu’il faut changer les comportements. Cette action est aussi un outil pédagogique pour nos enfants, consommateurs de demain.”

 

 REPÈRES 

 

> DES COLLÈGES ÉCORESPONSABLES

 

Outre la suppression du plastique, plusieurs mesures ont été engagées par le Département dans les restaurants scolaires pour inciter les élèves à adopter un comportement vertueux vis-à-vis de l’environnement.

Elles consistent notamment à les inciter à se nourrir correctement : adapter les quantités d’aliments à leur faim, privilégier les fruits et les légumes, « y aller doucement » sur le pain.

Outre son intérêt diététique, cette action pédagogique a déjà permis de réduire de moitié le gaspillage alimentaire en trois ans. L’Isère est aussi exemplaire dans la qualité de ses repas : 32 % des denrées sont d’origine locale et 22 % sont bio.

Ce qui a déjà permis à 65 collèges d’obtenir le label Écocert. Le Département agit aussi sur l’isolation des bâtiments, la promotion des transports collectifs et l’usage du vélo.

 

 

Publié le : 
11 novembre 2019