Hommage à Christian Rival

Publié le
Modifié le
Le 1er vice-président du Département, Christian Rival, lors de la séance budgétaire du 14 décembre 2017 aux côtés de Jean-Pierre Barbier, président du Département de l’Isère.

F.Pattou

  • Ça s'est passé
  • Mon département
Chapô

Un hommage solennel à Christian Rival devait être rendu le 23 octobre dernier par l’Assemblée départementale. Malheureusement, celui-ci a dû être différé en raison de la crise sanitaire. Un texte avait été préparé à cette occasion, dont nous vous livrons quelques extraits...

Le 1er vice-président du Département, Christian Rival, lors de la séance budgétaire du 14 décembre 2017 aux côtés de Jean-Pierre Barbier, président du Département de l’Isère.

 

Élu maire de Morestel en 1995, puis conseiller général en 1998, Christian Rival était profondément attaché à sa commune, à son canton et à leurs habitants. C’est pour eux qu’il souhaitait faire rayonner son territoire, qu’il s’est toujours battu.

Cette proximité avec ses administrés était également due à son activité professionnelle. En tant que notaire, il lui revenait d’accompagner les familles dans les actes qui jalonnent la vie. L’engagement politique a finalement été une continuité naturelle.

Ce qui marquait chacun de ceux qui discutaient avec lui, c’était son esprit de synthèse, sa rigueur, son intelligence. Une intelligence qui s’accompagnait d’une profonde culture générale, et du souhait de la partager avec le plus grand nombre.

Amoureux de la plume et du verbe, Christian Rival était aussi un amoureux de notre département, de son histoire. Homme passionné et engagé pour la chose publique, il intervenait systématiquement sur le fond des rapports. Orateur de talent, ses interventions étaient à chaque fois très écoutées. En argumentant avec détermination et précision, il haussait le niveau des débats dans l’Assemblée départementale et contribuait à la qualité de ceux-ci. Ferme sur ses convictions, il savait défendre son point de vue.

Fin connaisseur des équilibres géographiques comme politiques, il savait trouver les consensus nécessaires afin de satisfaire au mieux l’intérêt général. En tant que premier vice-président en charge des territoires et de l’aide aux communes, ses conseils ont été précieux en 2015. C’était pour lui la possibilité de faire partager son expérience aux nouveaux élus et enfin, le moment de se mettre au service de ce département qu’il adorait de manière quasiment charnelle.

Il menait avec brio les conférences territoriales, afin que chaque canton, chaque commune de l’Isère, puissent bénéficier des moyens de mener à bien ses projets, afin de développer harmonieusement notre département. Malheureusement, la maladie est venue briser cet élan. À ces qualités, il a ajouté, ces dernières années, celle du courage. Beaucoup auraient lâché prise mais il n’a pas renoncé à se battre, menant son dernier combat avec ténacité et dignité.

Le Département subit une grande perte avec la disparition de Christian Rival. Et les hommages unanimes qui lui sont rendus, depuis l’annonce de son décès, montrent bien l’estime et le respect dont il bénéficiait.

Avec une profonde tristesse et une profonde émotion, l’ensemble des élus et des agents du Département adressent à sa famille et à ses amis, leurs plus sincères condoléances.

 

1
minutes de votre temps
A- A+
Publié le
Modifié le