Ça s'explique

Ça s'explique

COLLÉGIENS ET CITOYENS

65 000 collégiens ont fait leur rentrée en Isère le 1er septembre dernier. Accessibilité, modernité, encouragement à la citoyenneté… Quoi de neuf dans nos 96 collèges ? 

Par Annick Berlioz

  • Photo : F. Pattou

221 millions d’euros pour moderniser les collèges : c’est l’enveloppe que le Département de l’Isère consacrera d’ici à 2021 à la modernisation et à la construction de nouveaux établissements.

 
En novembre, il inaugurera le nouveau collège des Saules construit sur la commune d’Eybens. Et d’ici à la fin 2016, 32 millions permettront d’achever dix chantiers : les collèges de Pontcharra, Saint-Ismier, SaintJean-de-Bournay, Saint-Marcellin, Vinay, Vizille et de Briord (limitrophe du NordIsère), en cofinancement avec le Département de l’Ain, ainsi que les gymnases d’Allevard, de Jarrie et de La Motte-d’Aveillans.
 
129 millions seront ensuite engagés dans cinq restructurations : les collèges de Corenc, Domène, Monestier-de-Clermont, Heyrieux, Pont-Evêque et de Roussillon, en lien avec la Région. Une nouvelle cuisine mutualisée verra également le jour à Voiron.
 
Enfin, pour faire face à l’évolution des effectifs, un nouveau collège sera construit à Champier d’ici à 2020. 23 collèges feront également l’objet d’une rénovation partielle.
 
> SEPT COLLÈGES NUMÉRIQUES SUPPLÉMENTAIRES POUR 2017 !
 
Le Département accompagne 14 collèges publics et un collège privé dans le cadre de l’opération “Collèges numériques à vocation pédagogique” lancée en 2015 par l’Éducation nationale.
 
Cette année, il soutiendra la candidature de sept collèges supplémentaires. Ce programme numérique se concrétisera aussi par un investissement de 1,7 million d’euros pour doter les établissements de nouveaux outils (tablettes, mallettes avec bornes et ordinateurs).
 
> 60 MILLIONS D’EUROS POUR LE CONFORT DES AGENTS ET DES ÉLÈVES
 
Le Département souhaite aussi mieux aider les établissements à faire face aux imprévus. Cette année, il double le crédit affecté aux travaux non programmés et à la maintenance à hauteur de 2,5 millions d’euros.
 
Autre priorité, l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite. A ce jour, seuls 15 collèges sur 96 sont conformes à la réglementation de 2005.
 
Pour rattraper le retard, 9 millions d’euros seront affectés dès 2016 pour engager des travaux dans une trentaine d’établissements. 21 millions d’euros sont ensuite prévus jusqu’en 2024. 70 % des établissements seront accessibles à la fin 2018.
 
D’ici à 2021, le Département consacrera par ailleurs 30 millions d’euros à l’entretien et à la sécurisation de ces collèges, dont 7,2 millions pour 2016.
 
> DES TRANSPORTS SCOLAIRES GRATUITS
 
Depuis 2015, les transports sont gratuits pour tous les élèves se déplaçant dans les périmètres des transports relevant du Département.
 
> UNE RESTAURATION SCOLAIRE DE QUALITÉ
 
Responsable de la restauration dans les collèges, le Département veut favoriser les circuits courts et les produits biologiques. 57 collèges desservis par les cuisines mutualisées bénéficient déjà de cette initiative qui permet aux élèves d’apprécier les produits de notre terroir.
 
Le Département prend aussi à sa charge 50 % du coût du repas. Des réductions supplémentaires sont accordées aux familles dont le quotient familial est inférieur à 1 000.
 
> DE NOUVELLES OFFRES DANS LE PACK RENTRÉE
 
Le Pack loisirs remplace le Chéquier jeune avec 56 euros d’avantages sur des activités sportives, culturelles et de loisirs.
 
Nouveau cette année, l’offre sera étendue à d’autres activités : location et entretien du matériel sportif (ski, vélo, raquettes), achat de CD ou de DVD, entrée dans une base de loisirs…
 
> 750 ACTIONS POUR ENCOURAGER LA CITOYENNETÉ
 
Le Département lance le Pass isérois du collégien citoyen. Ce dispositif, qui remplace le Contrat éducatif isérois, vise à financer des actions qui encouragent les élèves à devenir acteur de leur territoire ainsi que les projets qui inculquent des valeurs fortes, comme le respect et le sens de la responsabilité.
 
Autre volonté, rapprocher les jeunes des entreprises. A ce titre, le Département renforce l’accueil des élèves de 3e au sein de ses services dans le cadre de leur stage “découverte des métiers”. Par ailleurs, une convention a été signée avec les chambres consulaires pour faire découvrir des filières et aider les collégiens dans leur orientation.
 

“DONNER DU SENS À NOS ACTIONS”

ÉVELYNE MICHAUD,
vice-présidente du Département de l’Isère
chargée des collèges et des équipements scolaires
 
 

Quelles sont vos priorités pour cette nouvelle année scolaire ?

La priorité de cette rentrée scolaire, c’est le numérique. Nous comptons doter les établissements et les élèves d’outils modernes pour relever les défis de demain.

Ainsi, à travers le Plan numérique, nous allons équiper 15 collèges de tablettes pour mettre en place de nouvelles formes de pédagogie et d’enseignement. Ces collèges seront aussi reliés au Très Haut Débit et auront un accès au Wifi dès cet automne. Puis progressivement, les autres collèges suivront la dynamique.

Quels sont vos autres chantiers ?

Depuis la rentrée 2015, le président Jean-Pierre Barbier et moi-même poursuivons plusieurs objectifs : le premier est de travailler main dans la main avec l’Education nationale pour être en phase avec les besoins des établissements. Chaque mois, des groupes de travail sont organisés entre l’inspectrice d’académie et nos services pour préparer l’évolution de la carte scolaire et rechercher un meilleur équilibre des effectifs.

Le deuxième est d’inciter les élèves à la citoyenneté. D’où la mise en place du Pass isérois citoyen qui se décline autour de quatre thématiques : culture, solidarité, vie associative et développement durable. Ce dispositif sera déployé dans les collèges publics et les collèges privés liés par une convention avec l’Education nationale. Nous serons aussi très attentifs à la lutte contre le gaspillage alimentaire dans la restauration scolaire.

Enfin, nous voulons donner aux élèves, aux équipes administratives, aux enseignants et à nos agents toutes les conditions pour bien travailler. Le professionnalisme et l’investissement des agents des collèges permettent d’avoir des établissements bien entretenus. Ils sont aussi très investis dans la restauration scolaire et la qualité des repas.

 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Publié le : 
09 septembre 2016