Éditorial

Edito

une-iseremag08.jpg

 

Être le département où il fait bon vieillir

L’Isère est un département où il fait bon vivre. Mais est-ce pour autant un département où il fait bon vieillir ?  Les conditions de vie de nos aînés sont-elles celles que nous souhaiterions pour nous même ou nos proches ?

C’est en tout cas mon ambition. Que l’ensemble des personnes âgées en Isère vivent dans un cadre propice à leur épanouissement. En établissement d’accueil ou bien à leur domicile, nos aînés méritent le meilleur des accompagnements.  

Nous vivons tous plus longtemps mais, au-delà du nombre d’anniversaires en plus, il est impératif de prendre en compte la qualité de ces années de vie gagnées.

C’est pourquoi, nous avons décidé avec la majorité départementale de mettre en place, en 2017, un plan seniors très ambitieux, reposant notamment sur 10 millions d’euros d’investissement pour rénover les établissements d’accueil pour personnes âgées (EHPAD, résidences autonomie, etc.). Nous avons également lancé des dispositifs innovants d’aide au maintien à domicile, car bien nombreuses sont les personnes qui préfèrent rester chez elles le plus longtemps possible.  

Ce plan a pour but d’améliorer globalement les conditions de vie des seniors. C’est une question de dignité et donc d’humanité, j’y veillerai tout au long de ce mandat.   

Ce que je souhaite, c’est que l’Isère soit reconnue en France comme le département où il fait bon vieillir. Quel sens aurait la vie si elle était plus longue sans être plus belle ?

Jean Pierre Barbier, président du Département de l'Isère

 

 

 

 

 

 
Publié le : 
03 mars 2017