DANS LE

GRAND BAIN !

A fond

En lac, en torrent ou en piscine, il y a mille façons de pratiquer la natation en Isère et autant de bénéfices pour la santé. Alors, un petit tour dans le grand bain ?

Par Richard Juillet

  • Les nageurs de l’AS Fontaine natation
  • Gaël Frachet, coordinateur technique de l’AS Fontaine natation.

 

« Allez, maintenant, on va enchaîner sur un 200 mètres rapide. Top départ ! » Au centre nautique Lino-Refuggi, à Fontaine, Léo, 11 ans, vient s’entraîner deux fois par semaine après le collège. 
 
Avec une centaine d’autres adolescents, il fait partie du groupe compétition de l’AS Fontaine natation et compte bien un jour être aussi performant qu’Elsanne Soria, 15 ans, ou Marine Mille, 18 ans, les deux grands espoirs du club.
 
« À côté de la natation de compétition, qui peut être pratiquée de 7 ans jusqu’à la catégorie vétérans, nous avons une école de natation pour un apprentissage de la nage dès 5 ans avec des maîtres-nageurs brevetés d’État. Cet environnement protégé rassure les parents. Nous proposons aussi de l’aquagym et de la natation loisirs pour ados et adultes », explique Gaël Frachet, le coordinateur technique de ce club, fort de 650 adhérents. 
 

 

> UN SPORT COMPLET
 

Valérie-Anne nage, elle, depuis près de cinquante ans. Tous les samedis après-midi, elle troque ses escarpins pour une paire de palmes courtes et se rend à la piscine universitaire de Saint-Martin-d’Hères pour une séance de cinquante minutes de brasse et de dos crawlé.
 
« J’ai appris à nager ici, au GUC natation, quand j’avais 5 ans. C’est un sport qui m’apaise, qui me vide la tête tout en affinant la silhouette, paraît-il. » Les bienfaits de la natation sont, en effet, unanimement reconnus. Nager régulièrement développe toutes les parties du corps et particulièrement les muscles qui ne travaillent pas habituellement.
 
La natation est aussi recommandée pour accroître la capacité respiratoire et conseillée pour les personnes souffrant d’asthme. Elle génère également des effets positifs pour le système cardiovasculaire. Enfin, comme cette activité se pratique en état de quasi-apesanteur, et donc sans faire souffrir les articulations, elle est très indiquée pour les seniors.
 

 

> OÙ PRATIQUER ?
 

Quels que soient votre âge et vos motivations, 26 clubs affiliés au comité départemental vous accueillent en Isère avec un encadrement professionnel.
 
Les ateliers et disciplines ne manquent pas : bébés nageurs et jardin aquatique de 6 mois à 5 ans, natation pré et postnatale, aquagym, école de natation, natation de loisir, natation de compétition, natation synchronisée, water-polo, nage en eau vive, plongeon…
 
Si, en revanche, vous souhaitez pratiquer cette activité en toute liberté, un maillot de bain (pas de short ni de bermuda), un bonnet de bain, une paire de lunettes et un ticket d’entrée suffisent pour passer un excellent moment de détente. 
 
 
 

 

 ZOOM 

Le Département de l’Isère et l’Etat viennent de lancer un plan piscine. Six chantiers de construction sont en projet d’ici à 2012, dont deux déjà lancés à Pontcharra et Morestel (photos).

Publié le : 
04 avril 2017