Ça s'est passé

Ça s'est passé

COLLÈGES

UN COLLÈGE GRENOBLOIS DÉTRUIT 
PAR UN INCENDIE VOLONTAIRE

Construit en 1999, le collège Lucie Aubrac était l’un des bâtiments emblématiques du quartier de la Villeneuve de Grenoble avec sa forme en soucoupe volante.
 
Il a été mis hors d’état de fonctionnement et ne pourra pas rouvrir après l’incendie volontaire qui l’a en grande partie ravagé, dans la nuit du dimanche 11 juin 2017.
 
Le président Jean-Pierre Barbier, qui s’est rendu sur place dès le matin, a sévèrement condamné les auteurs de cet acte : «  Les jeunes qui s’en sont pris au collège piétinent tous les efforts qui ont pu être faits pour en faire de véritables citoyens. »
 
Il a aussi salué le professionnalisme des forces de l’ordre et des pompiers, pris pour cible à leur arrivée sur place pour éteindre le feu.
 
Les services départementaux, qui assurent la gestion des 96 collèges publics isérois, ont œuvré dès le jour de l’incendie pour gérer les conséquences de cet acte avec la Préfecture et l’Académie.
 
Des établissements d’accueil d’urgence ont été trouvés pour recevoir temporairement jusqu’aux vacances les 350 élèves du collège.
 
Pour la rentrée, toutes les solutions de scolarisation sont à l’étude par le Département.

 

CITOYENNETÉ

MERCI
AUX SERVICES CIVIQUES

“Je tiens à vous féliciter pour le travail que vous avez effectué dans nos directions au plus près des Isérois. Vous pouvez être fiers de vous : vous avez beaucoup appris et vous nous avez tout autant apporté.”
 
Le 19 mai dernier, Jean-Pierre Barbier a ainsi remercié les 24 jeunes qui ont effectué leur service civique au Département d’octobre à mai. Créé en mai 2010, ce dispositif permet à des jeunes de 16 à 24 ans de s’engager pour six à douze mois dans une mission d’intérêt général au sein d’une collectivité ou d’une association. 
 
Pour la première promotion, le Département a défini 12 missions sur les différents territoires de l’Isère, allant de la médiation numérique dans les accueils à la visite aux personnes âgées, en passant par la médiation dans les transports scolaires.
 
L’opération sera reconduite à la rentrée 2017 avec 30 nouveaux services civiques.
 

CITOYENNETÉ

STOP AU GASPILLAGE

ALIMENTAIRE !

Le 12 mai, Jean-Pierre Barbier s’est rendu au collège Pré-Bénit de Bourgoin-Jallieu pour féliciter les agents et les élèves des mesures mises en place contre le gaspillage alimentaire.
 
À cette occasion, le président du Département a signé la charte de bonne conduite de l’établissement, qui liste les règles à suivre pour lutter contre le gaspi.
 
Les élèves qui mangent dans les restaurants scolaires ne consomment que les trois quarts de leur repas. En Isère, 780 tonnes d’aliments finissent ainsi à la poubelle, soit un coût annuel de 2,5 millions d’euros.
 
Le Département souhaite éveiller une conscience citoyenne en formant le personnel affecté à la restauration scolaire et en incitant les enfants à modifier leur comportement.
 
Des actions ont déjà été engagées dans 66 collèges isérois et ont montré que le gaspillage alimentaire pouvait être réduit de plus de la moitié.
 

 

 TOURISME 

LE PETIT TRAIN DE LA MURE
DE NOUVEAU SUR LES RAILS EN 2020

Le reportage du 29 juin de TéléGrenoble

ROUTES

UN CARREFOUR
DE SAINT-ÉGRÈVE AMÉNAGÉ

Le 23 mai, Jean-Pierre Barbier a inauguré le carrefour de Saint-Égrève situé à l’entrée de l’agglomération grenobloise à l’embranchement de la RD 105F et de la rue de l’Abattoir.
 
Le Département a organisé les travaux de cet aménagement routier qui était inadapté aux 33 000 véhicules qui l’empruntent quotidiennement, le trafic augmentant considérablement depuis la mise en service de la ZAC Étamat.
 
Pour sécuriser la circulation des usagers et favoriser les modes doux de déplacement, un carrefour innovant à feux tricolores avec un immense îlot central a ainsi été créé.

 

ÉCONOMIE

UNE START-UP ISÉROISE
MÉDAILLE D'OR AU CONCOURS LÉPINE

Finoptim, à Fontaine, a décroché la médaille d’Or du Concours Lépine et la médaille de la Société d’Exploitation de la Tour Eiffel pour sa cheminée haute performance et non-polluante entièrement made in Isère : le Flamadusta.
 
Développée avec le concours de l’Ademe et du Département de l’Isère, cette cheminée ouverte au design chatoyant peut restituer autant de chaleur qu’un foyer fermé — elle est éligible au crédit d’impôt. 
 
562 inventions étaient en lice pour ce concours 2017. La start-up iséroise, créée par Baptiste Ploquin et David Lepiney, avait déjà été remporté en 2015 la médaille d'argent pour son "insert-ouvert" (à déposer dans les cheminées existantes pour les rendre non-polluantes).
 
En trois ans d’existence, Finoptim a déjà créé sept emplois. Elle prévoit de doubler la cadence de production cette année avec 400 appareils pour un million d’euros de chiffre d’affaires et douze salariés.   
 
A lire aussi :  
 
 
 

SPORT

CATHY SIMON
SUR LA ROUTE NAPOLÉON

Conseillère départementale de l’Isle-d’Abeau, Cathy Simon (deuxième à gauche sur la photo) a participé, en juin dernier, à la deuxième édition du Raid Napoléon, une course par équipe et par étape, longue de 650 km et présentant 12 000 mètres de dénivelé !

Le départ a été donné à Chaponnay dans le Rhône et l’arrivée jugée sept jours plus tard à Vence, dans les Alpes-Maritimes.

Le parcours passait, notamment, par plusieurs villes de l’Isère : Crémieu, Charavinnes, Vizille et La Mure. 

 

Raid Napoléon

 

Publié le : 
06 juin 2017