Nuits

de Vienne

Hors-série

Visitez Vienne "by night", dans ses habits de lumière. A la tombée de la nuit, suivez le guide pour contempler cette ville d’art et d’histoire dans une atmosphère inédite et mystérieuse.

Par Sandrine Anselmetti

  • Vue de Vienne, la nuit, depuis le mont Pipet © Vienne Agglo
Les jardins de Cybèle présentent les vestiges d’un quartier gallo-romain : ici, les arcades d’un portique du forum © DR
Le temple d’Auguste et Livie, édifié vers 20-10 av J-C, seul temple de ce style qui reste en élévation en France avec la Maison Carrée de Nîmes ©H. Landeau
Maison à colombages dans le centre de Vienne, exemple architectural de l’époque médiévale ©H. Landeau
  • Véronique Langby, guide conférencière © S. Anselmetti

TÉMOIGNAGE

“DÉCOUVRIR VIENNE AUTREMENT”

Pour Véronique Langby, guide conférencière, « cette visite permet d’aborder l’histoire de la ville à travers des personnages et des légendes. L’ambiance nocturne est propice à une atmosphère mystérieuse, qui met en relief les récits et les mythes. Une façon originale de découvrir Vienne autrement. »

Des pierres qui prennent des reflets bleutés ou dorés, des monuments historiques dont l’architecture se trouve sublimée…

Le temps d’une soirée, les colosses de pierre changent de physionomie pour surprendre l’œil du visiteur.

L’office de tourisme de Vienne et du Pays viennois propose des visites guidées nocturnes pour vous faire découvrir les richesses patrimoniales de la ville sous un éclairage inhabituel : celui des projecteurs du Plan Lumière et celui des récits des légendes viennoises.

Durant deux heures, cette balade nocturne emprunte un itinéraire allant d’une ancienne enceinte romaine jusqu’aux jardins de Cybèle, en passant par les églises Saint-Pierre et Saint-Maurice, le temple d’Auguste et Livie, ou encore les quais du Rhône.

Au fil du parcours, le guide vous dévoilera les anecdotes et mythes qui entourent chaque lieu. On découvre ainsi l’histoire médiévale des terribles seigneurs Gondebaud et Godegisel, deux frères Burgondes qui se jalousaient : Godegisel s’allia à Clovis pour voler les terres de son frère, mais ce dernier revint se venger et assiégea Vienne pour reconquérir la ville.

 

> UNE BALADE SURPRENANTE ENTRE NUIT ET LÉGENDES

Un texte écrit au Ve siècle par Grégoire de Tours raconte comment les prières et les larmes de Saint-Mamert, très influent évêque de Vienne qui créa l’église Saint-Pierre, éteignirent un incendie dans la ville.

D’autres légendes sont tirées de récits chrétiens, comme celle du martyr Saint-Maurice, décapité en Suisse, dont le sang déversé dans le Rhône aurait rougit l’eau jusqu’à Vienne pour prévenir la communauté chrétienne, alors secrète, du massacre des premiers chrétiens.

Aux Jardins de Cybèle, place cette fois aux mythes païens, autour du mystérieux culte de Cybèle, déesse de la nature et de la fertilité… réservé aux initiés de pratiques très libertines… et interdites. Une balade surprenante, entre nuit et légendes.

www.vienne-tourisme.com

Publié le : 
07 juillet 2016