SACRÉ

BERLIOZ

Festival

Après avoir suivi les aventures britanniques de Berlioz, le festival de La Côte-Saint-André place cette 25e édition sous le signe du sacré, omniprésent dans son œuvre.   

 

Sacré personnage que cet Hector Berlioz ! Génial compositeur, il a révolutionné l’histoire de la musique par son style au lyrisme inimitable et la richesse mélodique de ses partitions. Rock star avant l’heure, il a bouleversé l’orchestration et même inventé la notion de festival… “Son aura est universelle, explique Bruno Messina, directeur de l’Agence iséroise de diffusion artistique (Aida), organisateur du Festival Berlioz de La Côte-Saint-André. Un astéroïde découvert en 1990 porte son nom. Et même une pointe de terre en Antarctique…”

Le pays qui l’a vu naître le 11 décembre 1803, que l’enfant prodige a si souvent célébré dans ses écrits, a aussi tout naturellement choisi « Terres de Berlioz » pour sa nouvelle identité territoriale. Une façon de réaffirmer l’ancrage local du musicien voyageur. Car s’il est mort à Paris en 1869, Hector revient toujours à la source.

Et c’est en Isère dès cet été que débutera la commémoration du 150e anniversaire de sa disparition avec, entre autres surprises, deux concerts exceptionnels du plus grand des berlioziens : Sir John Eliot Gardiner. “On ne voulait pas laisser la primeur à Paris”, dit en souriant le directeur d’Aida. Qui compte bien revoir tous les amoureux de Berlioz à La Côte-Saint-André en mars 2019 pour un grand colloque mondial sur son héritage…Car au-delà de l’effervescence des deux semaines de festival et des records réguliers de fréquentation – 30 000 visiteurs en 2018 pour 5 000 habitants –, la capitale de la Bièvre-Valloire entend créer une vraie dynamique culturelle autour de son cher compositeur. 

 
 

>  CRÉER UNE DYNAMIQUE AUTOUR DU COMPOSITEUR

 
La mise en place d’une direction artistique commune entre le festival et le musée Berlioz, dans sa maison natale, doit contribuer à cette ambition : “Cet été, l’exposition du musée sera en lien avec le thème de cette 25e édition, placée sous le signe du sacré dans son œuvre. Nous présenterons notamment les tout premiers portraits photographiques de Berlioz, une invention naissante qui l’a beaucoup impressionné, ainsi que des caricatures”, poursuit Bruno Messina.
 
L’investissement par le Département dans un auditorium permanent dans la cour du château Louis XI, outre qu’il génère de substantielles économies de montage et de démontage (90 000 euros à chaque édition !), va permettre de programmer d’autres événements culturels, notamment musicaux, pour toute la plaine de Bièvre.
 
“La culture, c’est un formidable outil d’aménagement du territoire”, rappelle le vice-président Patrick Curtaud. Merci Hector !
 

 PRATIQUE 

Le 25e Festival Berlioz aura lieu du 18 août au 2 septembre à La Côte- Saint-André. Renseignements et billetterie sur festival Berlioz ou au 04 74 20 20 79.
 

 

 DE BERLIOZ À MESSIAEN 

 
S’il n’a pas laissé de descendance ni de disciple officiel, Berlioz a fortement marqué de son influence un autre compositeur lié à l’Isère, Olivier Messiaen (1908-1992). C’est en effet dans sa maison au bord du lac de Laffrey, en Matheysine, que l’auteur du Quatuor pour la fin du temps composa l’essentiel de son répertoire, inspiré notamment par les chants des oiseaux et la nature.
 
La programmation de la Maison Messiaen, transformée en 2016 en lieu de résidence et de création autour de son œuvre, a été confiée à l’Aida en 2016. Comme il l’a fait pour Berlioz, Bruno Messina entend faire résonner sa puissante musique bien au-delà des oreilles averties. Un partenariat a été noué avec le Festival Messiaen au pays de la Meije, qui se déroule chaque année fin juillet.
 

 

 LE FESTIVAL BERLIOZ EN IMAGES 

L'affiche de cette 25e édition.
Le Département a doté la cour du château Louis XI d'un auditorium permanent.
Le festival a accueilli 30 000 visiteurs en 2017. Un record !
Le chef d’orchestre anglais Sir John Eliot Gardiner sera une nouvelle fois présent à La Côte-Saint-André pour rendre hommage à Hector Berlioz.
Le musée Berlioz proposera cette année une exposition de caricatures et de photographies d'Hector et de ses contemporains.
Le musée Berlioz proposera cette année une exposition de caricatures et de photographies d'Hector et de ses contemporains.
Publié le : 
05 mai 2018