FESTIVAL BERLIOZ :

UNE ANNÉE EXCEPTIONNELLE

Festival

Il y a 150 ans, Hector Berlioz décédait à Paris. Si la France entière célèbre cet anniversaire, l’Isère lui offre un festival à la hauteur de son génie avec une programmation exceptionnelle. Du 17 août au 1er septembre.

Par Annick Berlioz

  • Le chef Tugan Sokhiev dirigera l’Orchestre national du Capitole de Toulouse le 31 août pour une représentation exceptionnelle de La Damnation de Faust.
Le chef Tugan Sokhiev dirigera l’Orchestre national du Capitole de Toulouse le 31 août pour une représentation exceptionnelle de La Damnation de Faust.  
 

Compositeur incomparable, inventeur de l’orchestre moderne, écrivain talentueux, journaliste prolifique, Européen de la première heure, adoré des Anglais comme des Russes, Hector Berlioz nous a légué un répertoire musical fabuleux avec cinq symphonies, plusieurs opéras, 50 pièces pour piano et musique de chambre, de nombreuses compositions profanes et sacrées…

“Berlioz restera à jamais immortel. Même s’il s’est éteint à Paris le 8 mars 1869, il nous revient tous les étés dans le festival qui porte son nom, réincarné par les plus grands maestros”, explique Bruno Messina, directeur général et artistique de l’Agence Iséroise de Diffusion Artistique (Aida) et du Festival Berlioz de La Côte-Saint-André.

 

>  BERLIOZ CÉLÉBRÉ À SA JUSTE DÉMESURE

 

Cette année, plus que jamais, le festival convoque à La Côte-Saint-André, seize jours durant, les plus grands chefs berlioziens du monde pour une programmation présentant les compositions majeures du musicien romantique.

Les Troyens, grand projet de la fin de sa vie, inspiré par l’Énéide de Virgile, qui l’avait tant marqué dans son enfance, sera ainsi interprété pour la première fois dans la cour du château Louis XI par le Jeune Orchestre Européen Hector Berlioz - Isère.

“2019 était le moment rêvé pour programmer cette œuvre magistrale à laquelle il vouait une passion extrême. Elle est tellement gigantesque qu’elle sera présentée en deux épisodes : ʻLa Prise de Troieʼ cette année et ʻLes Troyens à Carthageʼ l’an prochain”, souligne Bruno Messina.

Pour marquer cette prouesse, c’est aussi à ce thème que sera consacré le traditionnel week-end d’ouverture des festivités. À cette occasion, un cheval de Troie de 6 mètres de haut tout en bois défilera dans les rues de La Côte-Saint-André.

Dès le lendemain, le Festival donne rendez-vous tous les soirs dans la cour du château Louis XI pour de prestigieux concerts symphoniques avec des pièces maîtresses, comme Roméo et Juliette, dirigée par Valery Gergiev, l’un des chefs d’orchestre les plus prestigieux du monde, capable de diriger sans baguette mais avec un cure-dents.

Il est aussi connu pour s’être produit à Palmyre en Syrie, après la destruction du site antique par Daech. Autre temps fort : La Damnation de Faust, rarement jouée du vivant de Berlioz, sous la baguette de Tugan Sokhiev.

Le festival finira en apothéose avec La Symphonie fantastique et la 5e Symphonie de Beethoven, préfigurant ainsi les 250 ans de la naissance du compositeur allemand. Pendant seize jours, 1 600 artistes seront invités et plus de 150 bénévoles mobilisés. Bravo Hector !

 

Billetterie : 04 74 20 20 79

 

billetterie@aida38.fr

Programme

 

 

LES PRINCIPAUX TEMPS FORTS

  • Un village troyen avec bal et feu d’artifice pour l’ouverture.
  • 11 concerts symphoniques dans la cour du château Louis XI et une création à la Fondation des Apprentis d’Auteuil.
  • 80 manifestations, dont la moitié gratuites.
  • 3 concerts sous la halle médiévale.
  • 11 concerts gratuits « Sous le balcon d’Hector » et 12 à la « Taverne ».
  • 12 récitals et concert de musique de chambre dans l’église romane de La Côte-Saint-André.
  • Une exposition au musée Hector-Berlioz, « Trop fort Hector », avec près de 400 objets traitant Berlioz après sa mort : sculptures, timbres, médailles, mais aussi le célèbre billet de 10 francs à son effigie émis par la Banque de France de 1974 à 1980.

 

BRUNO MESSINA PRÉSENTE LE FESTIVAL BERLIOZ 2019 SUR FRANCE 3 RHÔNE-ALPES

 

LES GRANDS CHEFS INVITÉS AU CHÂTEAU LOUIS XI

Le 20 août : Case Saglione – De l’héroïsme Beethoven/ Strauss
Le 22 août : David Reiland – Autour de Byron
Le 23 août : Roberto Forès Veses – Orphée et Euridyce
Le 24 août : Daniel Kawa – Euphonia 2344 (création mondiale)
Le 25 août François-Xavier Roth – La prise de Troie et le 1er septembre Les symphonies fantastiques
Le 27 août : Douglas Boyd – Les nuits d’été
Le 28 août : Valery Gergiev – Romeo et Juliette
Le 29 août : Sir John Eliot Gardiner – Benvenuto Cellini
Le 31 août : Tugan Sokhiev – La Damnation de Faust
Publié le : 
05 mai 2019