TREMPLIN HANDISPORT :

UNE OUVERTURE AU SPORT

A fond

Pratiquer un sport quand on présente une déficience motrice ou sensorielle ? Pas toujours facile. En lien avec les clubs, l’association Tremplin handisport développe depuis un an une offre pour les jeunes de 6 à 18 ans. Pour une belle découverte.

Par Véronique Buthod

Photos : DR

  • Le sport permet d’évoluer dans la gestion de l’équilibre et de l’endurance, l’autonomie et la confiance.

 

C’était en mai dernier, dans le Trièves, sur l’étape Gap-Mens du raid VTT Les Chemins du soleil. Équipés d’handivélos, plusieurs jeunes Grenoblois découvraient le plaisir de dévaler la montagne et de rencontrer des sportifs.

Pour ces enfants présentant une déficience motrice ou sensorielle, il s’agissait d’une véritable première. Christine Mallet, dont la fille Célina, 16 ans, a participé à cette journée, est ravie.

Grâce à l’association Tremplin handisport, créée en 2017 sous l’égide du comité départemental handisport Isère, sa fille a vécu tout au long de l’année des expériences nouvelles et découvert la natation, l’escalade, le ski ou encore la voile.

Tous les mercredis après-midi, par cycles de six à sept semaines, et en stage pendant les vacances scolaires, une quinzaine d’enfants de 6 à 18 ans a bénéficié, autour de Grenoble, d’une large palette d’activités sportives, de l’athlétisme au tennis de table en passant par les sports de glisse ou encore l’escrime.

“Cela manquait vraiment ! J’avais connaissance de sections handisport, mais tournées vers la compétition. Célina a apprécié la natation et je n’aurais pas pensé qu’elle puisse faire du ski de fond, souligne Christine Mallet. C’est aussi une ouverture sur le monde extérieur ; elle a rencontré des enfants présentant d’autres handicaps, de nouveaux animateurs. Et elle a pu pratiquer le sport dans un esprit de plaisir, de détente.”

 

> SPORT ET AUTONOMIE

 

Après un an d’existence, l’association Tremplin handisport compte 41 licenciés. Soutenue par le comité départemental handisport Isère et le Département, elle poursuit son action de promotion du sport auprès des jeunes présentant un handicap et de leurs familles.

L’objectif est “de sensibiliser et d’amener à une pratique régulière, puis d’accompagner les jeunes vers le choix d’une activité en lien avec les clubs existants, complète Jérôme Simonneau, coordinateur en 2017-2018.

Il s’agit surtout de lever des peurs et de montrer que le handicap n’empêche pas d’avoir une vie autonome et sportive. Le sport a des bienfaits, le goût de l’effort régulier, le plaisir et les rencontres. Au-delà de leur suivi médical, les jeunes ont aussi envie de participer à des moments de rigolade !”

Cette initiative doit aussi son succès à un bel engouement de bénévoles, comme les étudiants en activités physiques et adaptées. Mais toutes les bonnes volontés sont les bienvenues pour l’équipe de Tremplin handisport.

Car cette saison, elle a la volonté d’accueillir un plus grand nombre d’enfants et de “développer l’offre sur le département, avec l’appui de clubs locaux”, comme l’indique sa présidente, Aurélie Delwasse.

Autre projet : poursuivre la rencontre avec des champions, comme David Smetanine ou Thomas Dubois. Pour mettre des paillettes dans les yeux de ces jeunes.

 

 

EN SAVOIR PLUS

     

    > TREMPLIN HANDISPORT

    • Pour les jeunes de 6 à 18 ans présentant une déficience motrice ou sensorielle.
    • Il propose aussi une section sport-santé ouverte à tous les âges, avec une activité hebdomadaire (cardiotraining, par exemple).

     

    Plus d'informations

    Contactez-nous par mail

    Publié le : 
    08 août 2018