Edito

hors_mai-juin_2018.jpg

L’Isère pour tous

Le handicap concerne un grand nombre de nos concitoyens, que ce soit dans leur famille, leur milieu professionnel, leurs loisirs, et à toutes les étapes de la vie.

Et le Département, en tant que premier interlocuteur s’agissant du handicap, est au cœur de cette préoccupation. C’est la raison pour laquelle nous avons voulu y dédier ce numéro d’Isère Mag.

Le Département, et plus particulièrement les agents qui accueillent et accompagnent les personnes porteuses d’un handicap au sein de la Maison de l’Autonomie, font tout leur possible pour répondre à des attentes légitimes, dans un cadre législatif et réglementaire qui doit évoluer pour s’adapter aux besoins grandissants.

À ce titre, je me félicite des annonces du 2e comité interministériel du handicap pour « changer le quotidien » des personnes handicapées qui vont dans le sens d’une meilleure prise en compte des droits des personnes en situation de handicap.

Pour autant, l'absence de mesures sur l'amélioration de l'accompagnement des personnes handicapées ne permet pas de répondre à l’urgence en matière de création de places dans les structures d’accueil de notre département.

L’insuffisance de solutions d’hébergement conduit à des listes d’attentes de plusieurs années dans certains établissements et à des ruptures de parcours pour les enfants comme pour les adultes qui ne sont pas supportables.

Le Département est prêt à s’engager, notamment sur de nouvelles pistes en lien avec les associations, mais il ne pourra le faire seul. Il a besoin du soutien du Gouvernement qui fixe le budget des agences régionales de santé.


Jean-Pierre Barbier,
Président du Département de l’Isère

 

Publié le : 
11 novembre 2018