LE 8 MAI,

PARTICIPER, C'EST RÉSISTER !

A fond

Pour la quatrième année, la Course de la Résistance met en lumière la commémoration du 8 mai 1945, tout en invitant le public à participer à une journée sportive, festive et familiale. Chaussez les baskets, direction le Trièves !

Par Véronique Buthod
Crédit Photo : S.Barral-Baron

 

Envie de courir dans un nouvel environnement, de donner un autre sens à vos tours de roues ? De passer une belle journée en famille, tout en redécouvrant l’histoire locale ?
 
Vous devriez trouver votre bonheur le 8 mai prochain en participant à la Course de la Résistance ! Pour sa quatrième édition, l’événement coordonné par le Département prend la direction du Trièves.
 
Depuis la création de cette course, en 2015, à Grenoble, le programme s’étoffe tous les ans. “Cet événement est né à l’occasion de la commémoration du 70e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe, rappelle Alice Buffet, directrice du musée de la Résistance et de la Déportation. L’idée était de redonner du sens à cette journée tout en rassemblant le public autour d’un événement populaire.”
 
Le départ du 8-km est donné à l’issue de la commémoration du 8 mai 1945, avec un parcours mettant à l’honneur les sites emblématiques de la Résistance. Avec 1 000 inscrits en 2015, 1 200 en 2016 où une course est ajoutée pour les enfants et 2 100 en 2017, la Course de la Résistance a trouvé son public.

 

> COURSES NATURE ET LIEUX DE RÉSISTANCE

 

“Depuis l’an passé, nous avons choisi de mettre en valeur d’autres territoires et lieux majeurs de la Résistance”, complète Alice Buffet.
 
Dans les Chambaran, de nouvelles épreuves ont été concoctées pour les sportifs – un trail de 25 km, des parcours cyclotouristes – et des animations proposées aux enfants à Saint-Étienne-de-Saint-Geoirs.
 
“C’était une journée très sympathique et familiale”, témoigne Anaïs Duvernay, venue courir le 8-km pendant que ses enfants profitaient des activités. J’ai apprécié la course, avec un décor qui changeait du bitume ; ce minitrail, sur une faible distance et avec un dénivelé léger, était un petit défi à relever, tout en restant adapté aux novices. Cela m’a donné envie de m’inscrire au Trail des passerelles !”
 
Pour Julie Clavelier, engagée aussi dans l’organisation, la journée a été intense : “On est à la fois dans la performance et le plaisir, avec la dimension supplémentaire de l’enjeu historique ; les Isérois ont bien retenu maintenant le slogan ‘Le 8 mai, ce n’est pas qu’un jour férié’. C’est vraiment une journée ouverte à tous.”
 
Cette année, elles seront ravies de découvrir le fabuleux décor du Trièves : des animations sont prévues pour les familles (attelage, escalade, etc.) à Mens, d’où partiront la course nature et la course des enfants, mais aussi une randonnée pédestre de 13 km, un parcours VTT et enfin quatre parcours cyclotouristiques passant par les lieux emblématiques de la Résistance ; le trail de 30 km partira de Chichilianne, où une cérémonie commémorative sera organisée avant le départ, comme à Mens.
 
Dans un esprit sportif et de rassemblement.
 
 
 
 

 

> DES COURSES POUR TOUS LES GOÛTS :
 

  • À Mens, course nature de 8 km, parcours rando, parcours VTT de 28 km, parcours cyclotouristiques de 40, 67, 95 et 125 km.
  • À Chichilianne, trail de 30 km (solo ou duo).

 

> QUATRE LIEUX DE LA RÉSISTANCE :

  • Préventorium Les Tilleuls (Prélenfrey-du-Gua – photo ci-dessus)
  • Pas de l’Aiguille (Chichilianne)
  • Monastère de l’Esparron (Le Percy)
  • Les maquis (Tréminis).

 

Inscriptions et informations

Publié le : 
03 mars 2018