SEMPA

L'INNOVATION PUR JUS !

Entreprise

Acteur majeur des presse-agrumes professionnels, Sempa a bâti son succès sur leur côté techno et design. Après avoir conquis la restauration, ses machines « transparentes », conçues à Grenoble, fleurissent dans les commerces de proximité.

Par Frédéric Baert

 

Cet été, les jus de fruits frais que vous buvez sur votre lieu de vacances ont sans doute un petit goût d’Isère.
 
Acteur majeur des presse-agrumes professionnels, Sempa, créée il y a 29 ans à Moirans, a déjà équipé plus de 30 000 entreprises. Des bars, des hôtels, mais aussi des commerces de bouche – supermarchés, boulangeries, primeurs –, des aéroports et même des concessions auto, où l’on peut désormais remplir soi-même un verre ou une bouteille de jus « ultrafrais ».
 
Un succès tout en discrétion que Sempa doit d’abord à un développement en douceur. Son PDG Pascal Faucher, formé chez Kis, s’est intéressé aux presse-agrumes après un voyage aux Etats-Unis. Convaincu du potentiel de telles machines où l’on voit les oranges se faire presser une par une, il rachète Sempa, alors une fabrique de pâtes fraîches, en 1989.
 
D’abord simple revendeur de presse-agrumes espagnols, il lance rapidement sa propre marque. “L’entreprise s’est construite dans le temps, raconte l’entrepreneur. C’est comme dans le bâtiment, si on va trop vite je crains pour la solidité des fondations !”
La simplicité d’utilisation des presse-agrumes Sempa (toutes les pièces passent au lave-vaisselle) a bien sûr été un atout pour gagner le cœur des clients. Mais, face aux machines américaines, “jolies mais rustiques”, selon Pascal Faucher, l’entreprise, aujourd’hui installée à Grenoble, a aussi misé sur le côté simple et ludique de la transparence de la coque, sur un design Art déco et sur l’innovation.
 
Le « couteau dynamique » des machines permet, par exemple, de trancher le fruit avant le pressage, tout en éliminant les traces d’huile essentielle et d’amertume de l’écorce. Et les presse-agrumes Orangeland sont équipés d’un groupe froid permettant de rafraîchir le jus en instantané !
 

>  NOUVEAU : LE MUR À JUS

 
La gamme de 62 modèles, qui comprend des presse-agrumes et des presse-grenades, permet à Sempa de s’adapter aux différents usages des professionnels, qu’ils aient besoin ou non d’un équipement en libre-service pour les clients.
La plupart de ses machines, dont l’alimentateur peut accueillir jusqu’à 17 kilos de fruits, pressent de 60 à 180 litres de jus par heure et sont capables de travailler des fruits de gros calibres, comme les pomelos. Sempa est le créateur du concept mur à jus totalement personnalisable.
“Nous proposons la vente mais surtout la location selon les besoins spécifiques de chaque magasin avec du matériel différent adapté aux calibres d’agrumes et aux grenades. Notre présence en France depuis 29 ans et notre proximité assurent un S.A.V réactif, reposant sur une assistance téléphonique 6/7j et des techniciens roulants”, pointe Pascal Faucher.
 
Autant de performances qui valent à Sempa d’être consulté ponctuellement par de grands industriels des jus de fruits développant de nouveaux produits. 
 
« Pas pressée » mais en forte croissance, l’entreprise, présente dans 35 pays, continue à se développer notamment en Inde, au Chili et en Tunisie. 
 

 

CRÉATION : 1989

  • Chiffre d’affaires consolidé 2017 : 12,5 millions d’euros (3,3 millions en 2014)
  • Effectifs : 37 salariés à Grenoble 
  • 30 000 clients depuis 1989

UNE DÉMARCHE ÉCORESPONSABLE

 

sempa-iseremagcdr.jpg

Après avoir créé le concept de machines à jus « ultrafrais », sans aucun ajout, contrairement aux jus frais industriels, Sempa s’est distingué l’hiver dernier par une invention écolo : le premier presse-agrumes professionnel manuel (avec une aide de 35 kg à la pression), qui n’a pas à rougir de ses performances (35 secondes pour presser 33 centilitres de jus) !

Depuis un an, Sempa, désirant réduire son empreinte carbone, fait aussi fabriquer des accessoires près de son siège, chez des sous-traitants à Pont-de-Claix et à Eybens. “Ici, quand on cherche des pros on trouve, dit Pascal Faucher, et en plus on peut se serrer la main !”

 

SEMPA EN IMAGES

Après avoir conquis les commerces de proximité, l’hôtellerie et la restauration, les machines SEMPA fleurissent dans les grandes et moyennes surfaces avec notamment les murs à jus.
Une machine Sempa dans un hôtel.
Une machine Sempa dans un supermarché.
Publié le : 
06 juin 2018