POMA :

AUX SOMMETS DU MONDE

Entreprise

Des stations de skis alpines aux grandes métropoles internationales, en passant par les parcs de loisirs asiatiques, Poma, leader du transport par câble, poursuit son ascension à travers le monde. Panorama.

Par Sandrine Anselmetti
 
Télésièges, télécabines, métro câblé, téléphériques… Chaque heure, à l’Alpe d’Huez, New York, Londres, Rio ou Hong Kong, les installations de Poma transportent 6,5 millions de personnes, qui vont skier, travailler ou encore visiter un site touristique. D’autres, plus industrielles, transportent des minerais de fer, d’or, du ciment…
 
 
Depuis l’invention du premier téléski à perche débrayable en 1936 à l’Alpe d’Huez, par Jean Pomagalski, son fondateur, l’entreprise a imaginé et construit plus de 8 000 appareils dans le monde. Basé à Voreppe, Poma est aujourd’hui l’un des leaders mondiaux du transport par câble. La société réalise 77 % de son chiffre d’affaires à l’export, en particulier en Asie, et affiche une croissance en hausse de 18 % en 2016 !
 
 

> L'INNOVATION COMME ADN

 
La recette du succès ? « Nous avons su nous adapter à la naissance de nouveaux marchés, explique Jean Souchal, président du directoire de Poma. Notre diversification a été gage de notre réussite. L’innovation fait partie de notre ADN. »
 
Chaque année, Poma investit entre 3 % et 4 % de son chiffre d’affaires pour innover. Parmi ses atouts : son savoir-faire historique, son avance technologique et une quarantaine de personnes en recherche et développement. « Malgré notre dimension internationale, l’ancrage local reste essentiel à nos yeux, poursuit Jean Souchal. Nous continuons d’investir dans la région et nous créons chaque année plusieurs dizaines d’emplois en Isère. »
 
Premier secteur d’activité de la société, les sports d’hiver représentent toujours 40 % de son chiffre d’affaires, notamment grâce au développement de nouveaux marchés asiatiques, avec par exemple, l’équipement des stations des Jeux olympiques de 2018 en Corée du Sud et ceux de 2022 en Chine.
 
En parallèle, Poma mise sur le domaine des loisirs et du tourisme "hors neige" (30 % de son activité), en proposant des solutions "sur-mesure" pour découvrir un parc naturel en funiculaire, connecter une ville à une zone de loisirs ou encore observer Londres depuis les cabines de la roue du London Eye. 
 
La société développe aussi le transport urbain par câble (20 % de son activité), comme un nouveau mode de déplacement doux, capable de survoler un cours d’eau, franchir une colline ou remplacer une route. Parmi les chantiers les plus emblématiques : le renouveau du téléphérique de New York (qui datait de 1976), reliant l’île de Roosevelt à Manhattan. 
 
Chaque installation de Poma est unique. Dans le secteur scientifique et industriel (10 % de l’activité), un parfait exemple se situe au CEA de Grenoble : un funiculaire automatique, sous atmosphère contrôlée, relie plusieurs salles blanches du polygone scientifique pour transporter les chercheurs et leurs composants micro-électroniques ultra-sensibles.

 

EN CHIFFRES

  • Chiffre d’affaires : 343 millions d’euros en 2016
  • Effectifs : 1 026 salariés, parmi lesquels 660 en France dont 450 en Isère
  • Implantations : 5 sites en Auvergne-Rhône-Alpes, dont le siège social à Voreppe et une filiale à Les Avenières-Veyrins-Thuellin.

ZOOM

 

>  TOUJOURS PLUS HAUT

 

À Las Vegas, Poma a participé à la réalisation d’un record : la plus grande roue d’observation du monde, culminant à 168 mètres de haut !

Le groupe isérois a conçu et fabriqué sur-mesure les 28 capsules panoramiques transparentes, équipée de huit écrans vidéo et pouvant embarquer 40 passagers pour un tour de 45 minutes au-dessus de Las Vegas. « The High Roller » est devenue l’attraction phare de la capitale du jeu.

POMA EN IMAGES

Des installations Poma dans le safari parc de Chimelong en Chine…
… mais également à Huangshizhai dans le parc forestier national de Zhangjiajie…
... ou encore dans la station de sports d’hiver de Yabuli.
Autre produit Poma, le mini métro de l’aéroport du Caire, en Égypte
A New-York un téléphérique Poma relie l’île de Roosevelt à Manhattan.
Transport urbain par câble à Medellin, en Colombie.
La station olympique de Sotchi en Russie est équipée en télécabines Poma…
… tout comme la ville de Nijni Novgorod, située au bord de la Volga.
Publié le : 
01 janvier 2018