Ça se passe

 LOISIRS 

VOIRON FAIT SON CIRQUE

Présenté par Jean-Pierre Foucault et Laurent Luyat, le 16e Festival international du cirque Auvergne-Rhône-Alpes Isère se déroulera, sous chapiteau, à Voiron du 16 au 19 novembre prochain.
 
L’essence même de cette manifestation est de présenter des numéros de dressage, d’équilibristes ou de trapèze inédits et, pour certains, jamais vus encore en Europe.
 
Les 24 compagnies et artistes en compétition auront à séduire un jury présidé par Gérard Louvin et composé, notamment, du comédien Francis Perrin et de l’actrice Rebecca Hampton. Ce festival international est soutenu par le Département de l’Isère et le Pays voironnais. 
 

 

 COOPÉRATION 

LA CULTURE ARMÉNIENNE À L'HONNEUR

La culture arménienne ne se résume pas au folklore !
 
Dans le cadre de sa coopération décentralisée avec l’Arménie, le Département et ses partenaires proposent au public isérois une série de manifestations, en novembre à Grenoble, puis en janvier à Vienne. 
 
Au programme : l’exposition de trois photographes arméniens contemporains, dans le cadre du Mois de la photo 2017 (du 1er au 26 novembre à Grenoble), des concerts (dont un de musique de chambre arménienne par l’ensemble Toumanian Mek, issu de l’Opéra de Paris et de l’orchestre philharmonique de Radio France, le 20 novembre au Musée dauphinois), des projections de films arméniens, des spectacles et récitals de contes dans des bibliothèques… 
 
Cette programmation est proposée avec la Maison de l’Image, le musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère, et les associations de la diaspora arménienne, avec les Villes de Grenoble, Vienne et Romans.
 
 
 
 

 SOLIDARITÉ 

TOUS MOBILISÉS !

Cent associations sont mobilisées partout en Isère du 17 novembre au 3 décembre pour le Festival des solidarités (ex-Semaine de la solidarité internationale). 
 
Objectif de cet événement, soutenu par le Département : aller à la rencontre des citoyens isérois pour réfléchir et les inviter à devenir acteurs d’un monde plus juste et solidaire à un niveau local et international. 
 
 

 ÉCONOMIE  

QUINZAINE DE L'ENTREPRENEURIAT EN NORD-ISÈRE

Faut-il plutôt créer ou reprendre une entreprise ? Quelles sont les étapes d’un financement réussi ?

Comment réussir mon pitch pour convaincre des investisseurs ? Quel statut juridique est fait pour moi ? Comment optimiser ma fiscalité lors de la transmission de mon entreprise ? E-commerce, web comment et pourquoi utiliser les outils numériques ? 

Pour répondre à toutes ces questions, la CCI Nord Isère s’inscrit dans l’événement dédié à l’entrepreneuriat, organisé du 13 au 24 novembre par le réseau des CCI d’Auvergne-Rhône-Alpes.

Au programme : forums, ateliers, conférences…


Du 13 au 24 novembre. CCI Nord-Isère, 2 place saint-Pierre, Vienne

Contact : 04 74 95 24 18
 

Programme et inscriptions

 TRANSPORT 

MIEUX SE DÉPLACER EN ISÈRE

Pour répondre aux attentes des usagers suite aux enquêtes de satisfaction, le Département a fait évoluer ses sites Itinisère et Transisère.
 
Une nouvelle présentation graphique permet une meilleure lisibilité et un accès plus rapide aux informations. Les applications mobiles ont aussi été entièrement repensées. 
 
Chaque jour, 20 000 Isérois utilisent ces services et bénéficient de données en temps réel sur les conditions de déplacement tous modes de transports confondus (car, bus, réseau Transisère, voiture, tram, auto partage…). 
 

 EGYPTOLOGIE 

CONFÉRENCE SUR LA MAISON CHAMPOLLION À GRENOBLE

L’association dauphinoise d’égyptologie Champollion organise le samedi 18 novembre aux Archives départementales de l’Isère une conférence sur la maison Champollion, à Vif, intitulée : Les «ombrages» de Vif : histoire d’une demeure du XVIIe siècle à nos jours.

Cette conférence, animée par Karine Madrigal, égyptologue et chargée du dépouillement des archives Champollion, se propose de revenir sur l’historique de la maison Champollion, dite « Les ombrages », où résida, notamment, Jean-François Champollion, le déchiffreur des hiéroglyphes.

Cette demeure, connue depuis le XVIIe siècle, fut par la suite le domaine des Berriat, famille par laquelle les Champollion en devinrent un jour les propriétaires jusqu’à leurs descendants qui la vendirent en 2001 au Département de l’Isère.

Cette communication inédite, fruit d’une véritable enquête, s’appuie sur les dernières recherches menées aux Archives départementales de l’Isère. 


Le 18 novembre à 15 h. Archives départementales de l’Isère, 2 rue Auguste-Prud'homme,  Grenoble.

Tarif : de 7 à 10 euros

Contact : www.champollion-adec.net

 HISTOIRE 

LE DAUPHINÉ : CARTES ET CLÉS

POUR S'Y RETROUVER

Peu familier de l’Ancien Régime, vous hésitez à prolonger vos recherches dans les archives d’avant la Révolution ? 

Les  Archives départementales de l’Isère organisent les 15 et 16 novembre un atelier pour tous ceux qui, peu familiers de l’Ancien Régime, hésiteraient à entamer ou poursuivre des recherches sur cette période.

Animé par Éric Syssau, archiviste chargé des archives anciennes aux Archives départementales de l’Isère, il est destiné à fournir les principaux repères de géographie historique et d’histoire des institutions utiles à connaître (judiciaires, civiles, fiscales, religieuses, etc.) à l’échelle du Dauphiné pour mener une recherche dans les fonds antérieurs à la Révolution aux Archives départementales de l’Isère.


Pour tout public motivé, pas de prérequis, gratuit.

Les 15 et 16 novembre, de 9 h 30 à 11 h 30. 

Sur inscription préalable ou sur place. 

Contact : 04 76 54 37 81          
 

Archives départementales

 AUTONOMIE 

SERVIS À DOMICILE AVEC ISÈREADOM

Comment avoir depuis chez soi tous les renseignements liés au bien-vivre à domicile et aux aides dont on a droit ?
 
Le 15 novembre prochain, le Département lance IsèreADOM : un Numéro vert, gratuit (le 0800 38 00 38) et un site Internet pour accéder à toutes les informations liées à l’autonomie. 
 
Au cœur de ce dispositif, un annuaire recense les services d’aide à domicile, artisans, commerçants… qui interviennent pour adapter le logement, livrer des repas, aider au montage de dossiers administratifs… Plus de 600 professionnels y sont déjà référencés. Ce site et cette plateforme constituent le premier volet d’un dispositif plus ambitieux. 
 
A terme, il intégrera d’autres outils, comme des objets connectés qui seront installés chez les plus fragiles pour suivre en temps réel leur état de santé ou encore un cahier de liaison numérique qui permettra aux intervenants à domicile de se coordonner entre eux.
 
 

 ISÈREADOM - COMMENT MIEUX VIVRE À DOMICILE ? 

Publié le : 
10 octobre 2017